Les passages sur l’homosexualité de Steeve Briois (FN) resteront dans le livre d'Octave Nitkowski

Julie Torterolo - 09.07.2015

Edition - Justice - Octave Nitkowski - Steeve Briois - Justice


Le livre Le Front national des villes et le Front national des champs d'Octave Nitkowski a dérangé le parti d’extrême droite à bien des égards. Au delà des affirmations sur leurs choix politiques, la révélation de l’homosexualité de Bruno Bilde et Steeve Briois n’avait pas plu aux concernés et avait fait l’objet d’une procédure judiciaire. Après l’échec de sa demande d’interdiction du livre en 2013, le maire FN Steeve Briois s’est également vu débouter hier de sa demande pour atteinte à la vie privée. 

 

 

Selon le Huffington Post, le maire d’Hénin-Beaumont réclamait 30 000 € de dommages et intérêts pour atteinte à sa vie privée contre l’ouvrage d’Octave Nitkowski. Il déplorait en effet des passages du livre invoquant explicitement son homosexualité. Le Tribunal de Grande Instance (TGI) de Paris aurait alors donné hier raison à l’écrivain, mineur aux moments des faits, et condamné le demandeur à verser 2500 € pour frais d’avocat. 

 

Selon le jugement que le Huffington Post a pu consulter, l’évocation de l’homosexualité de Steeve Briois serait légitime, car le livre porte « sur un sujet d’intérêt général » en ce « qu’il se rapporte à l’évolution d’un parti politique qui a montré des signes d’ouverture à l’égard des homosexuels à l’occasion de l’adoption de la loi relative au mariage des personnes de même sexe ». 

 

Contrairement à Steeve Briois, Bruno Bilde avait obtenu gain de cause pour atteinte à la vie privée. Les juges avaient donc exigé le retrait du passage concernant son orientation sexuelle. Une décision qui se justifiait par la faible notoriété, médiatique entre autres, de l'intéressé. Selon le tribunal, des révélations sur son homosexualité n'étaient pas pertinentes dans un débat d’intérêt général. 

 

Octave Nitkowski, qui ne cesse d’étonner par son parcours (fraîchement majeur, il étudie à la Sorbonne et Science Po Paris en plus de tenir un blog sur le Huffington Post), s’est toujours défendu d’évoquer gratuitement l’homosexualité des deux partisans du FN. Selon lui, « révéler ces détails de la vie privée permettait d’éclairer la gêne de Marine Le Pen lors du débat sur le mariage pour tous » avait-il confié en 2013. 

 

« C’est une vendetta à mon encontre. Il [Steeve Briois] cherchait à me faire payer pour laver son honneur et n’a agi que par cupidité en réclamant 30 000 € à un étudiant boursier. En portant plainte contre mes parents, alors que je n’avais pas encore 18 ans, il a voulu m’intimider, mais ça ne marche pas » aurait rapporté le jeune auteur au Huffington Post.

 

Ce jeune écrivain n’en est pas à son premier coup envers le FN. Natif d’Hénin-Beaumont, il avait sorti le scoop des faux tracts du FN. Une notoriété et des analyses politiques pointues qui avaient valu à son blog, ouvert lorsqu’il avait 15 ans, d’être hébergé par Libération

 

 


Pour approfondir

Editeur :
Genre : architecture...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782204084628

Saint Benoît et son héritage artistique

Comment ne pas apprécier à sa juste valeur l'apport des Bénédictins à la culture figurative de la civilisation occidentale, grâce à la diffusion et l'épanouissement de leurs monastères sous les latitudes européennes et au rôle essentiel que ceux-ci jouèrent, dans la transmission du savoir entre Antiquité et Moyen Âge, jusqu'au seuil de la modernité et même, en donnant naissance à des ramifications surprenantes et inattendues, jusqu'à la réalité la plus contemporaine ? Il ne s'agit pas là d'une histoire linéaire mais

J'achète ce livre grand format à 39.90 €