Stéphane Hessel, en Espagne, soutient les indignados

Clément Solym - 02.09.2011

Edition - Société - stephane - hessel - indignez


Lors de sa première visite en Espagne depuis la naissance, en mai, du mouvement spontané de protestation des « indignés », Stéphane Hessel a recommandé aux Espagnols en lutte de la « patience, confiance en soi et du courage », selon l'AFP.

Les « indignados », ainsi auto-nommé en référence au manifeste de l'ex-diplomate et résistant français âgé de 93 ans, « Indignez-vous ! », exigent depuis plus de 4 mois un changement de système politique et protestent contre les retombées sociales de la crise.



Venu présenter à Madrid l'édition espagnole de son livre, Stéphane Hessel a invité les forces populaires du monde entier à « se rencontrer et ensemble donner courage et confiance à leurs gouvernements pour se débarrasser » des « pressions excessives que les forces économiques internationales exercent ».

Corédacteur de la Déclaration universelle des droits de l'Homme, l'auteur français a encouragé les Espagnols à « utiliser les forces existantes pour faire avancer leur mouvement ». Se disant lui-même « grand admirateur » de José Luiz Rodriguez Zapatero, le chef socialiste du gouvernement espagnol, il a recommandé à son public de soutenir, lors des élections législatives anticipées du 20 novembre, le « parti le plus démocratique ».

Stéphane Hessel a aussi incité indirectement à voter pour Alfredo Perez Rubalcaba, candidat socialiste à la succession de Luiz R. Zapatero, en estimant, alors que le Parti Populaire est donné favori dans les sondages, que « peut-être Rupalcaba sera[-t-il] lui aussi un grand Espagnol ».

Stéphane Hessel s'était déjà rendu à Madrid le 28 mars dernier, pour présenter son livre traduit en catalan, basque et galicien à l'Institut français.