Stéphane Marsan : une collection de littérature blanche, “mon jardin secret”

Nicolas Gary - 25.01.2018

Edition - Les maisons - Stéphane Marsan Editions - collection littérature Marsan - romans étrangers français


Exclusif : Cofondateur des éditions Bragelonne, Stéphane Marsan lancera au mois d’avril une nouvelle collection d’édition à son nom. Deux premiers romans sont prévus, pour arriver à neuf titres lors de cette première année. L’éditeur connu dans l'Imaginaire va cependant à contre-courant : la collection sera consacrée à la littérature blanche, française et étrangère.




 

« Une collection d’écrivains, dédiée à leurs voix singulières, leur talent, leur propos, leur vision du monde et du temps », explique-t-on, qui ouvrira le bal avec deux romans, Les Immortalistes, de Chloe Benjamin (trad. Florence Moreau) et Power, de Michaël Mention. Pour chacun, un tirage entre 4000 et 6000 exemplaires est prévu. 

 

Avec un rythme de publication d’une dizaine de livres par an, Stéphane Marsan souhaite « une littérature du réel, actuelle et humaine, dont les sujets et la sensibilité trouvent un écho dans la vie de chacun d’entre nous ». Des romans accessibles à tous, et en mesure de parler au plus grand nombre, parce qu'ils s’inscriront dans l’Histoire, évoquant des enjeux de société – pour les dévoiler ou les contester. « Des vies ordinaires qui deviennent des destins extraordinaires », précise l’éditeur.

 

"Peut-être que je fais mon coming-out"
 

Revirement ? « Absolument pas », répond-il à ActuaLitté. « J’ai toujours apprécié la littérature, j’en ai toujours lu, en plus de ce que je publie avec Bragelonne. Disons que c’est plus mon jardin secret : à mesure de mes lectures et des voyages, j’ai découvert des auteurs que j’ai envie de partager et faire découvrir. »

 

La marque Stéphane Marsan se veut comme une littérature « qui n’est pas inscrite dans une démarche de tendance ni destinée à satisfaire un lectorat spécifique – par opposition à la littérature de genre qui répond parfois à ces impératifs ». 
 

Les ouvrages exprimeront « une subjectivité absolue » : les choix sont, avant même l’histoire racontée, « liés à l’écriture. Les auteurs ont un point de vue, une écriture, un style, et un intérêt fort ». Et si la collection sort maintenant, l’éditeur réfute tout calcul stratégique. « Peut-être que je fais mon coming-out », plaisante-t-il.

 

Évoquant les échanges avec des journalistes, libraires et écrivains, « m’a été renvoyée une certaine légitimité, dont je pouvais douter, à proposer quelque chose en littérature blanche ».

 

La collection serait-elle une réponse au problème que la France rencontre avec les littérature de l’imaginaire ? « Non, et je ne crois pas avoir trouvé comment résoudre cela, pas plus que je ne fuis le sujet en changeant de secteur. Je continue d’affirmer l’importance et la qualité des romans de genre. La grande différence, c’est qu’ici, on parle d’un univers qui m’est personnel. Et une approche éditoriale exempte des contraintes auxquelles Bragelonne fait face. Avec 10 livres par an – ou moins, si je ne trouve rien à publier –, c’est plutôt une modeste initiative. »


Diffusion et distribution des ouvrages seront assurées par Hachette. Deux autres romans seront proposés en mai, et cinq autres d’ici à la fin novembre.

 

Les Immortalistes, de Chloe Benjamin (trad. Florence Moreau)

 

À San Francisco, il pourrait exister pour lui-même. Et même s’il n’aime pas penser à ça, le moment est venu de se poser la question : et si la femme de Helster Street avait raison ? Cette simple éventualité prête une tout autre couleur à sa vie, et tout semble alors urgent, scintillant, précieux. 

 

Power, de Michaël Mention

 

Ici, comme dans les autres ghettos, pas d'artifice à la Marilyn, ni de mythe à la Kennedy. Ici, c'est la réalité. Celle qui macère, mendie et crève.

 

Chloe Benjamin, trad. Florence Moreau – Les immortalistes – Editions Stéphane Marsan – 9782378340322 – 19 €

Michaël Mention – Power – Editions Stéphane Marsan – 9782378340216 – 20 €




Commentaires
Bonjour,

Je n’arrive pas à me procurer Les immortalistes au Québec, ni en version papier ni en version numérique.

Je l’ai commandé à ma libraire mais on ne peut me confirmer de date de parution. Puis-je vous le commander directement?

Merci à l’avance.
Le 17 mai,je vous ai adresse le tapuscrit d'un roman intitulé "Frenchy,l'enfant de coeur",roman d'une famille bourgeoise de Franco en Espagne à François au Vatican.Quand me tiendrez-vous au courant d'une suite éventuelle ou me retournerez-vous le tapuscrit avec lenveloppe affranchie jointe à l'envoi?

Courtoisement.Georges Bastien
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.