Stephen King veut que les fans achètent Joyland en livre papier

Nicolas Gary - 20.05.2013

Edition - Les maisons - Stephen KIng - Joyland - librairie


L'Esprit Saint de la Pentecôte frappe à tort et à travers : Stephen King, qui fut l'un des chantres du livre numérique, démontre que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis. Lui qui se fit présentateur du Kindle pour Amazon, qui proposa ses ouvrages en version numérique avec bonheur, et s'est lancé dans différentes expérimentations, finalement, aimerait bien que ses fans aillent acheter ses livres en librairie.

 

 

 

 

Le prochain ouvrage du Roi de l'Horreur, Joyland, doit sortir le mois prochain outre-Atlantique. Et dans l'espoir de motiver ses fans, King réitère ce qu'il avait expliqué en mai... 2012 : pas de version numérique pour cet ouvrage. À l'époque, King s'en expliquait en évoquant sa passion d'enfant pour les couvertures de livres : « J'aime le crime, le mystère et j'aime les fantômes. J'aime aussi les couvertures cartonnées avec lesquelles j'ai grandi quand j'étais enfant. Et pour cette raison, nous allons suspendre la publication numérique pour celui-là. »

 

Eh bien, un an plus tard, le discours n'a pas vraiment changé, rapporte le Wall Street Journal. « Je n'ai pas de projets pour une version numérique. Peut-être plus tard, mais en attendant, que les gens se bougent, et aillent dans une librairie réelle, plutôt qu'un ebookstore. » C'est clair et définitif. Et dans le contexte où l'économie du papier chute outre-Atlantique, le romancier souhaite apporter son plein et entier soutien à la librairie. 

 

C'est le projet totalement inverse de ce que King avait réalisé en 2000, lorsqu'il avait lancé un ouvrage disponible sur le net, puis, quelque temps plus tard, en publiant exclusivement sur Amazon un ouvrage numérique. C'est qu'en l'espace de 13 années, le marché de l'ebook a plus que pris son essor, avec une hausse de 44 % des ventes en 2012, par rapport à 2011.

 

Un chiffre qui impressionne moins que celui des années passées, certes, en termes de progression, mais qui démontre la vitalité de ce format. Au cours de l'année 2012, le format a généré 3 milliards $ de chiffre d'affaires pour les éditeurs. 

 

D'un autre côté, il faut noter que Joyland n'est pas un ouvrage qui sort chez son éditeur traditionnel, Simon & Schuster. En l'occurrence, c'est Hard Case Crime qui va le sortir, un éditeur indépendant, spécialisé dans les ouvrages de type polar, avec des couvertures sinistres et divertissantes, caractéristiques des publications de pulps des années 40 et 50. 

 

C'est donc un soutien, tant à la librairie, qu'à un éditeur indépendant, que King donne un petit coup de pouce. En parallèle, l'éditeur Edward Kastenmeier, chez Vintage and Anchor Books, va proposer deux nouvelles éditions de The Shining qui intégreront des extraits de Doctor Sleep, grâce à un accord passé avec l'éditeur Scribner. Vendues à partir du 27 août, ces éditions spéciales seront, elles, disponibles en format numérique. 

 

Mise à jour : 

Ce qui n'a pas manqué, ce sont les réactions. À peine cet article publié, nous recevions déjà des articles déplorant une vaste opération d'hypocrisie massive. Sur Twitter, les éditions de La Volte n'en disaient pas moins :  

 

 


 

 

Voici un bref historique, non exhaustif, de différentes opérations exclusivement numériques que King a mises en place, pour mieux comprendre cet exercice d'enfumage :  

  • en août 2011 : la nouvelle Mile 81, proposée en exclusivité sur le web
  • septembre 2011 : ce même livre est disponible sur les ebookstores, mais uniquement seul un petit morceau est commercialisé
  • octobre 2009 : Ur, nouvelle exclusive, réservée à Amazon, pour la sortie du Kindle 2, rapporte 80.000 $ juin 2009 : l'éditeur de King, Simon & Schuster, est l'un des premiers à signer avec la plateforme Scribd, et l'on y trouve évidemment les titres du romancier
  • mars 2008 : le King teste le tout premier Kindle. Pas vraiment convaincu, mais on ne pouvait pas trop lui en vouloir, tant l'appareil était moche et peu ergonomique.

On pourra aussi retrouver, dans le cadre de notre dossier, l'ebook a 40 ans, Les aventures numériques de Stephen King.