Stephenie Meyer accusée de plagiat : l'auteure manque de pub

Clément Solym - 07.08.2009

Edition - Justice - Stephenie - Meyer - plagiat


Exclusif ActuaLitté : Le dernier tome de la saga Twilight, Breaking Dawn, ou en français, Revelation a récemment été accusé de plagiat par une certaine Jordan Scott, qui considère qu'on y retrouve plusieurs éléments assez semblables à un livre qu'elle a publié deux années avant la parution de celui de Stepehnie Meyer.
Nous les avions détaillés, ces points sont les suivants :
  • Une scène de sexe après un mariage
  • Une scène où le personnage principal meurt
  • Une scène où une femme est enceinte d'une créature démoniaque dotée de pouvoirs maléfiques
Rien de vraiment affriolant, mais Jordan a fait contacter Hachette par son avocat, pour envisager une plainte ou un règlement à l'amiable. Nous avons donc questionné l'agent de Stephenie Meyer pour connaître sa réaction vis-à-vis de cette affaire. Sa réponse est assez claire :

« La plainte affirmant que Breaking Dawn de Stephenie Meyer porte atteinte d'une certaine manière à un livre présumé d'une personne nommée Jordan Scott est absolument sans fondement. Ni Stephenie Meyer, ni ses représentants ne connaissaient cet écrivain ni même ce supposé livre avant cette plainte.

L'avocat de Mme Scott ne nous a pas encore fourni un ouvrage pour appuyer sa demande, comme nous l'avons demandé. L'univers de la Saga Twilight et les histoires qu'il contient son entièrement des créations de Mme Meyer. Ses livres ont été un phénomène sensationnel et peut-être ne serait-il pas étonnant d'entendre que des personnes souhaitent profiter de cet engouement.

Cette plainte est frivole et toute poursuite judiciaire sera vigoureusement défendue.
»

En somme, et c'est l'état d'esprit général, en voilà une qui pour faire parler de son livre n'a rien trouvé de mieux que de s'attaquer à une icône de la littérature actuelle.

Maintenant, reste l'éternelle question : vrai ou faux ?