Stephenie Meyer s'éloigne "chaque jour un peu plus" de Twilight

Cécile Mazin - 14.08.2013

Edition - International - Stephenie Meyer - Twilight - The Host


La romancière mormone a-t-elle mis le point final à la saga de vampires qui l'a fait connaître ? Si les fans attendent et espèrent toujours un retour à l'écriture de Twilight, l'auteure, elle en a sa claque. Définitivement. Et interrogée par Variety, elle explique en avoir assez. Actuellement en pleine promotion du film Austenland qu'elle produit, la franchise Twilight lui sort un peu par les yeux.

 

 

 

 

« Je m'en éloigne chaque jour un peu plus. Je suis tellement passée à autre chose. Pour moi, ce n'est plus un endroit agréable dans lequel me retrouver. » Elle écrira sûrement au sujet de Twilight, mais pas du Twilight. « Ce que je ferai probablement, ce sont trois paragraphes sur mon blog pour dévoiler qui va mourir. J'ai plus envie de passer du temps dans d'autres mondes, comme la Terre du Milieu. »

 

Fin de l'histoire, et il est donc l'heure de faire une croix définitive sur les possibilités de voir une suite quelconque. De toute manière, la romancière, après que le tome 5 a fuité sur le net, en 2009, avait clairement donné le ton : fini Twilight, fallait pas faire les malins avec son manuscrit...

 

Dans le même temps, alors que se déroule la promotion de Austenland, les informations sur une autre adaptation d'un livre de Meyer sont tombées : The Host, Les âmes vagabondes (publié chez JC Lattès), a réalisé 26 millions $ de recettes. Une somme assez décevante, d'autant plus qu'après le succès des cinq films dérivés de Twilight, on ne s'attendait pas à un pareil score.

 

« Ce qui est triste, c'est que The Host a été puni à cause de Twilight. Il y avait une telle stigmatisation autour de Twilight. Et parce que j'ai fait The Host, j'ai été piétinée par les critiques », estime-t-elle. Et d'assurer que les commentaires ne reflètent pas du tout la réalité du film. La presse, et la mauvaise presse, serait responsable de ce petit score, alors que le film est sorti en mars dernier, rapporte USA Today.

 

Les critiques se seraient acharnés à massacrer The Host, alors que les gens qui achètent le film via iTunes laisseraient des commentaires très positifs. Les chiffres ne sont pourtant pas mirobolants. Officiellement, le film a rapporté 47 millions $ si l'on ajoute les recettes réalisées à l'étranger.