Steven Guilbeault, un ministre à la rencontre de l'industrie du livre

Nicolas Gary - 24.11.2019

Edition - International - Steven Guilbeault - salon livre Montréal - ministre patrimoine canadien


Il y a des hasards qui ressemblent à des rencontres et des rencontres qui se changent en évidence. Ajoutons-y des hasards de calendriers politiques inattendus, et voici comment le nouveau ministre du Patrimoine canadien, nommé ce 20 novembre, se retrouve au Salon du livre de Montréal.

Steven Guilbeaut au salon du livre de Montréal
 

Loin de tout le folklore protocolaire, de la cohue médiatique — qui se préoccupe rarement d’empiéter sur les visiteurs — que l’on connaît en France, le passage de Steven Guilbeault au salon du livre s’est déroulé en toute intimité, ou presque. Pas de prise de parole officielle pour le tout jeune ministre, mais un retour aux sources.

Guilbeault le souligne : auteur de trois ouvrages (traitant de l’intelligence artificielle, comme des enjeux climatiques et économiques – éditions Druide, disponibles en numérique), il a participé à des salons à ne plus les compter. Si le timing de la nomination et du salon est purement fortuit, sa présence n’était pas non plus politique : une manière de venir à la rencontre des professionnels — il croisera sur son chemin éditeurs et auteurs, comme l’écrivain Simon Boulerice, le légendaire Michel Tremblay ou l’ancienne star de hockey Serge Savard. 

Steven Guilbeaut au salon du livre de Montréal

 
« Le Salon du livre de Montréal est un véritable incontournable pour tous les amoureux de la lecture ! Rendez-vous à la Place Bonaventure pour découvrir des auteurs d’ici et rencontrer les nombreux artisans de l’édition », commentera-t-il simplement sur Twitter.

Découvrir, prendre la température, échanger quelques mots, le tout avec l’humilité de qui découvre une industrie — et se fait en parallèle descendre en flèche par certains médias. Attendu, de par son passé de militant écolo, Guilbeault était pressenti logiquement à l’Environnement : son arrivée au Patrimoine fait jaser. Que les commentateurs politiques s’égosillent tant qu’ils le souhaitent.

Steven Guilbeaut au salon du livre de Montréal

 
En amont de ce tour de la place Bonaventure, une rencontre avec les représentants interprofessionnels, plus pour se présenter et rencontrer les futurs interlocuteurs que pour aborder les sujets de fonds. L’enjeu, pour les organisations, sera de pouvoir obtenir prochainement des rendez-vous pour cette fois passer aux choses sérieuses : droit d’auteur, fair use, soutien à l’industrie, lecture…

Une tout autre littérature, en somme.



Dossier - Salon du livre de Montréal 2019 : Se raconter


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.