Stevie Wonder menace d'une chanson pour défendre les handicapés

Clément Solym - 22.09.2010

Edition - Société - stevie - wonder - aveugles


Durant le somment de l'OMPI, Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, Stevie Wonder a mis les pieds dans le plat, en réclamant une modification du droit d'auteur mondialement, et tout particulièrement des restrictions qui y sont liées.

Alors que 184 nations étaient présentes durant cette conférence, Stevie Wonder a pris la défense de 300 millions de personnes dans le monde - aveugles et mal-voyants. Légende de la musique soul, et lui-même aveugle, Stevie Wonder a simplement posé ses conditions : « S'il vous plaît, changez la donne. Ou je vais devoir écrire une chanson sur ce que vous n'avez pas fait. »

Défenseur de ceux qui n'ont pas voix au chapitre, le chanteur réclame que les restrictions qui pèsent aujourd'hui sur le droit d'auteur et l'accès aux oeuvres soient complètement revues. Et ce, pour que les aveugles et mal-voyants puissent avoir quelque chose à lire. Une véritable « déclaration de liberté pour les personnes handicapées », qui est lancée comme un défi à ceux qui détiennent les cordons de la bourse.

Rejoindre le monde de l'écrit

Wonder a même promis un concert en célébration aux efforts qui seront faits par l'OMPI. Dénonçant « la privation d'information qui continue de maintenir les déficients visuels dans le noir », Wonder prend en compte la position des auteurs. Ne pas agir contre eux, ni à leur détriment, certes, mais il doit être possible de « développer un protocole qui permette l'utilisation d'oeuvres sous copyright, afin que les personnes handicapées puissent rejoindre le monde alphabétisé ».

Aujourd'hui, le cadre juridique est en effet lourd, et pour obtenir des ouvrages audio, par exemple, les frais deviennent vite élevés. Pourtant, l'agence de l'ONU tente depuis 6 ans de moderniser le cadre de la législation sur le droit d'auteur au niveau mondial, pour qu'elle valorise les livres audio, par exemple. L'objectif est de créer un centre d'échange notamment, pour la diffusion de documents publiés dans le monde entier et traduits dans des formats lisibles.

Le chanteur a conclu son intervention en évoquant sa chanson I Just Called To Say I Love You. « Vous la connaissez ? Vous savez ce que c'est, car cela vous est accessible. Nous devons rendre le monde imprimé accessible à chaque personne qui est atteinte d'une déficience visuelle, ou est aveugle, mais également faire comprendre que c'est notre gagne-pain. Il est très important que nous protégions le droit d'auteur. »

Et pour ceux qui auraient oublié...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.