StoryLab et Le Manuscrit concluent un partenariat

Julie Torterolo - 13.10.2015

Edition - Economie - StoryLab numérique - Le Manuscrit - Location gérance


StoryLab, société spécialisée dans l’édition numérique depuis 2010, et les éditions Le Manuscrit ont annoncé aujourd’hui leur « alliance stratégique ». Les deux maisons souhaitent ainsi travailler « en étroite proximité », toujours dans l’idée de développer une édition tournée vers le numérique.

 

Nicolas Francannet (StoryLab, Iggy Book) - Auteur-entrepreneur au Labo de l'édition

Nicolas Francannet - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

 

« Les éditions Le Manuscrit sont venues nous voir afin de développer leur compétence en numérique. Ils nous ont identifiés comme le partenaire idéal en la matière », explique StoryLab à ActuaLitté. Ainsi, cette société spécialisée dans l'édition numérique, créée en 2010, sera désormais chargé « de développer la marque et le fond éditorial Le Manuscrit ». On se souvient que dans son prolongement, StoryLab avait fondé iggybook, opérateur de services à destination des auteurs indépendants.

 

« On va également s’occuper de leur catalogue, poursuivre la diffusion et la réalisation des livres. Ces derniers sont principalement axés sur les témoignages et les ouvrages universitaires. Ce sont eux qui possèdent d’ailleurs les plus beaux témoignages de la Shoah. Martine Lemalet (cofondatrice des éditions Le Manuscrit) continuera bien sûr de développer tous ces aspects-là. » 

 

Pour Martine Lemalet, venir à la rencontre de StoryLab était un choix stratégique, économique et ainsi qu'une volonté « d’allier tradition et innovationDepuis 15 ans maintenant, nous avons réussi à conjuguer numérique et papier sans antagonisme. Nous sommes d’ailleurs un des premiers en France à avoir sorti le livre papier et numérique de manière simultanée. Mais, nous avions envie d’aller plus loin, et développer pour les auteurs et titres du catalogue existant une plus grande visibilité ».   

 

Un rachat au bout du compte 

 

Un partenariat donnant donnant donc : StoryLab pourra jouir de leur catalogue et de leur diffusion papier, tandis que Le Manuscrit bénéficiera des compétences numériques de la société. Les auteurs de la maison d’édition universitaire pourront également bénéficier du service de Iggybook – plateforme de marketing digital, consacrée aux auteurs – « sans aucune obligation ».

 

Les auteurs de Le Manuscrit auront accès, dans leur stratégie web et numérique à l'expertise des équipes de de Storylab et à l'aide de ses nombreux outils, notamment la plateforme Iggybook. Interviendra également leur réseau de diffusion et distribution. Le tout, sans obligation.

 

StoryLab renforce en effet sa position sur le marché de l'édition en intégrant ce catalogue de plus de 5.000 ouvrages papiers et numériques et dispose désormais d'un puissant réseau de diffusion et distribution de livres papier. 

 

Impression à la demande, dans les tuyaux

 

Au-delà de la notoriété et l’apport en numérique, ce partenariat va également permettre de laisser « plus de temps » à Martine Lemalet qui souhaite consacrer plus de temps à développer ses collections actuelles, « toutes tournées vers l’international ». Elle continuera également de prendre en charge le Prix du Témoignage qu'elle a fondé.

 

Pour StoryLab, il s'agit aussi de se lancer dans l'impression à la demande. « C’est notre projet depuis quelque temps, nous sommes en train de discuter avec la filiale de Hachette d’impression à la demande, Lightning source. Nous devrions lancer cela dans le mois à venir aussi bien pour StoryLab que pour Iggybook. Le Manuscrit l’utilise déjà, cela prouve bien que nous sommes complémentaires. »

 

Selon les termes du partenariat, les deux sociétés sont actuellement en location-gérance, mais le but à terme serait bien « un rachat des éditions Le Manuscrit », nous confie StoryLab.