Strasbourg condamne la Turquie qui avait interdit un livre

Clément Solym - 09.06.2010

Edition - Justice - orientation - sexuelle - turquie


La cour européenne des droits de l'homme vient de statuer sur un cas pas banal de livre publié dans lequel une star de la pop turque fait part de ses orientations sexuelles. Ou plutôt, de son orientation sexuelle...

Publié en 2001 à Istanbul par Ozxan Sapan, éditeur de 50 ans, le livre Tarkan - anatomie d'une star se découpe en deux tranches. La première est une analyse somme toute sommaire de ce que peuvent être la célébrité et les phénomènes qui y sont liés, quand la seconde se consacre plus entièrement à Tarkan, LE chanteur en vogue actuellement. Le tout illustré de quelques clichés.

Sauf que l'intéressé, dont le livre pointe le côté efféminé ainsi que l'orientation sexuelle, a pris quelque peu la mouche et saisi la justice pour faire valoir un droit de réponse, voire interdire le livre.

Il obtient gain de cause, en 2004, mais l'éditeur riposte, au motif que les passages visés par le chanteur sont tirés d'analyses sociologiques et de recherches sérieuses, et ne visent en rien à porter atteinte au plaignant. Gain de cause pour l'éditeur, balle au centre.

Et voilà que la Cour de cassation saisie par le chanteur fonne finalement raison de nouveau au chanteur en 2005, en confirmant l'interdiction à la vente du livre, estimant que les passages indélicats sont liés à la vie privée de la star plutôt qu'à sa personnalité artistique.

Rebelote pour l'éditeur, qui cette fois s'empare de la cour européenne des droits de l'homme, qui a rendu hier son arrêt. Et... c'est dans les dents du chanteur. La Cour confirme en effet la décision qui en appel avait validé l'avis de l'éditeur, et ajoute que le livre ne peut absolument pas être assimilé à un tabloïd ou un livre à cancans, dont la vocation reste de satisfaire la curiosité malsaine des uns et des autres.

En outre, toutes les photos publiées avaient été validées par le chanteur après des séances de shoots. Dernier avis de Strasbourg : la Turquie a violé l'article 10 de la convention européenne des droits de l'homme et elle est condamnée à payer 2000 € à l'éditeur en compensation des pertes occasionnées par l'interdiction du livre...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.