Sueurs froides : Béatrice Duval ravive la collection historique

Clément Solym - 17.12.2012

Edition - Les maisons - Sueurs froides - collection de DenOël - Béatrice Duval


La carrière de l'éditrice Béatrice Duval est pour le moins étonnante : celle qui avait découvert Lauren Weisberger, et son célèbre Diable qui s'habille (toujours) en Prada avait posé ses marques chez Fleuve noir, avant de rejoindre Calmann-Levy, en 2006 puis a intégré la maison Presses de la Cité en avril 2009. 

 

De la Chick lit en passant par la Grabat' lit - c'est à elle que l'on doit le livre de Jonas Jonasson, aux Presses de la Cité, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, elle travaillait depuis novembre 2011 chez Denoël, remplaçant Olivier Rubinstein. L'intention pour le patron des éditions Gallimard, propriétaire de Denoël, était de rendre le lustre de jadis à cette maison. 

 

 

 

 

Et pour cette rentrée de janvier 2013, c'est la collection de polars de Denoël, Sueurs Froides, que Béatrice Duval aura la charge de relancer. Ça tombe bien, c'est justement pour la dimension romanesque qu'Antoine Gallimard décidait de la recruter voilà dix-huit mois, pour prendre la direction de la maison. 

 

Selon le communiqué, le programme sera présenté dans les meilleurs délais, avec une sélection d'ouvrages féminins en février. Mais dès janvier, les publications seront présentées pour ce renouveau. Avec de six à huit titres par an, pour des auteurs aussi bien français qu'étrangers, la maison débutera ses premiers pas avec Noeuds d'acier de Sandrine Collette et Une semaine en enfer, de Matthew F. Jones.  

Des noeuds d'acier, Sandrine COLLETTE

L'univers de la prison n'a pas réussi à le briser. Deux vieux retirés du monde vont-ils y parvenir ?

Théo Béranger sort de prison. Dix-neuf mois de rapports humains violents et âpres, qu'il a passés concentré sur un seul objectif : sa libération. Son errance le mène au fi n fond de la France, dans une région semi-montagneuse couverte d'une forêt noire et dense. Là, kidnappé par deux frères déments, il va replonger en enfer. Un huis clos implacable, où la tension devient insoutenable.

Sandrine Collette est née en 1970. Docteur en science politique, elle partage son temps entre l'université de Nanterre et le Morvan. Des nœuds d'acier est son premier roman.

 

Une semaine en enfer, Matthew F. JONES

Le sort s'est acharné sur lui toute sa vie. Cette fois-ci, John pense avoir repris la main. Mais depuis quand les losers auraient-ils une seconde chance ?

Abandonné par sa femme et leur jeune fi ls, John Moore vit dans une misérable caravane en lisière de forêt, désabusé et aigri. Un jour, parti braconner, il croit tirer sur un cerf et abat en fait une jeune fille. À côté du corps, un sac plein de billets. Il dissimule le cadavre et prend l'argent. C'est sa première erreur. Les autres suivront… Un engrenage infernal qui broie celui qui a tenté de se révolter.

Matthew F. Jones vit à Charlottesville en Virginie. Il a écrit de nombreux romans noirs, ainsi que des scénarios de films. Une semaine en enfer est en cours d'adaptation au cinéma.

 

Parmi les grands noms qui ont fait cette collection, Boileau-Narcejac, Sébastien Japrisot et Hubert Monteilhet, sont les plus historiques exemples.