Suge Knight, fondateur de Death Row, victime d'une tentative de meurtre

Clément Solym - 29.08.2014

Edition - International - rappeur assassinat - fusillade - 2Pac mort


Le producteur américain et cofondateur, avec l'illustre Dr Dre du label Death Row Records – qui comptait à l'époque Dre, Snoop Dogg, et 2 Pac – Marion Suge Knight fait l'objet d'une attention toute particulière. Victime d'une fusillade, la presse s'interroge actuellement sur les motivations de cette tentative d'assassinat. Et un livre pourrait en être à l'origine.

 

2Pac, Snoop Dogg & Suge Knight

2Pac, Snopp et Knight

Tupac Amaru Shakur, CC BY NC ND 2.0

 

 

Un homme, manifestement isolé, a ouvert le feu la semaine passée, sur Suge Knight, alors qu'il se trouvait à West Hollywood. Selon le magazine Page Six, il pourrait s'agir d'une tentative d'intimidation, qui aurait pu être définitive, pour empêcher l'impresario d'écrire un livre. 

 

Suge sortait du club 1OAK, situé sur Sunset Boulevard, à l'occasion d'une fête célébrant le dernier album de Chris Brown. Dans le milieu hip-hop, les initiés assurent que Suge était sur le point de vendre à un éditeur ses mémoires : toute l'histoire de sa carrière, la fondation de Death Row dans les années 90, mais également d'autres hauts faits. « Knight conduisait la BMW dans laquelle se trouvait Tupac Shakur, au moment où il a été abattu par un inconnu », rappelle-t-on.

 

Un livre, Knight avait manifestement eu l'idée d'en écrire un, et l'avait vendu à Riverhead Books, en 2002, lequel fut manifestement publié en 2003, sous le titre American Nightmare, American Dream. Sauf que l'on ne trouve pas de trace de cet ouvrage. 

 

L'ouvrage devait d'ailleurs contenir, peu ou prou, les mêmes éléments que ceux du nouvel ouvrage – incluant ses relations avec Vanilla Ice, ou encore Jennifer Lopez. Il y racontait également les cinq années passées en prison, et son parcours de self-made-man... 

 

Pour le maire de Los Angeles, cette fusillade, comme toute autre, est inacceptable. Les jours de l'ancien impresario ne seraient pas en danger, mais deux personnes ont été tuées dans cette fusillade. Sa famille a indiqué qu'il avait malgré tout perdu beaucoup de sang.

 

 

Âgé de 49 ans, Suge est un vieux de la vieille, et l'idée qu'il puisse faire de multiples révélations dans un livre, contenant notamment des informations sur la mort de 2Pac ne fait pas l'unanimité. Difficile de considérer que cette tentative d'assassinat puisse simplement reposer sur la parution d'un livre. 

 

Toutefois, un pareil livre représenterait une somme d'informations incroyables sur l'évolution du marché hip-hop depuis une trentaine d'années, et serait quasi assuré d'un succès fulgurant. « Il a fait beaucoup de choses pour la communauté et la culture dans son ensemble, aussi, nous vous demandons de respecter ce moment », explique la famille.