Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Suisse : la rentrée numérique des bibliothèques valaisannes

Clément Solym - 30.08.2012

Edition - Bibliothèques - suisse - bibliothèque - numérique


Le canton du Valais, en Suisse, prépare une rentrée numérique pour ses bibliothèques qui voient la fréquentation de ses lecteurs augmenter chaque année.

 

 

 

 

Bon, il faut quand même arriver à mettre en place l'arrivée des ebooks. L'entrée dans l'ère du numérique se fera progressivement, mais surement.

 

« Le personnel est la principale valeur ajoutée des bibliothèques du canton », déclare Damian Elsig, directeur de la Médiathèque Valais, lors d'une conférence de presse.

 

Ainsi, une formation continue des bibliothécaires aux nouveaux outils de communication est annoncée comme l'un des plans primordiaux de 2012-2016 par le directeur. Cette modernisation est essentielle selon Damian Elsig qui observe une grande évolution du comportement des lecteurs. Bien souvent, ces derniers possèdent des smartphones, des readers et des tablettes, créant de nouvelles habitudes de lecture.

 

Alors qu'on prédisait une baisse de fréquentation des bibliothèques due à l'arrivée d'internet, puis des réseaux sociaux et d'une diversification des loisirs, les espaces valaisans n'ont pourtant pas été désertés. Avec une fréquentation en hausse (34 397 lecteurs actifs en 2006, 64 769 lecteurs actifs en 2011) et une offre grandissante de documents (567 871 en 2006, 1,62 million en 2011), les bibliothèques du Valais se portent bien.

 

Rassurés, les bibliothécaires ne font plus cas de danger de la révolution numérique. Un personnel qualifié permettra aux usagers de comprendre cette nouvelle intégration qui fait que les bibliothèques continuent à jouer un rôle important dans le paysage de l'industrie du livre.

 

« Dans le domaine de l'information, les bibliothèques jouent un rôle clef et continueront à le jouer », déclare Mme Bressoud. « Et il faut continuer à ouvrir les bibliothèques qui deviennent de plus en plus un troisième lieu de vie après la maison et le lieu de travail ».

 

Dans le Valais, près de 90% de la population vit à moins de quinze minutes en transport public d'une bibliothèque, note la Tribune de Genève.