Suisse : le prix unique du livre porté en referendum

Clément Solym - 19.03.2011

Edition - Société - suisse - prix - unique


Après des semaines de discussions, c’est finalement aux Suisses eux-mêmes que reviendra de décider s’ils souhaitent que les livres vendus sur leur territoire disposent d’une tarification unique.

La nouvelle législation aura fait son chemin, durant sept ans de discussions entre politiques, partisans et opposants. Finalement, le Parlement est arrivé à un accord, en valdiant le texte.

Adopté à 23 voix contre 19 au Conseil des États, et par la suite à 96 contre 86, au Conseil National, le texte portant sur le prix unique du livre va prendre une autre direction, celle du referendum. Cité par TSR, Françoise Berclaz, présidente des librairies de la Suisse romande témoigne de tout son enthousiasme. « C'est un jour historique. »


Le lac Léman s'apaise...

Cette législation « va défendre toute la branche du livre : des éditeurs aux lecteurs en passant par les auteurs ». Et d’assurer que le lecteur gagnera avec ce projet, car en moyenne, le prix des ouvrages commercialisés va diminuer. Et surtout, elle assurera des ouvertures prochaines de librairies dans les mois à venir.

Romandie confirme par ailleurs, que, sans étonnement, l’UDC et le PLR se sont toujours opposés à ce projet de loi. D'autre part, ces partis estiment qu’au contraire le projet va menacer la petite librairie : celles-ci ne pouvant plus effectuer de rabais ni de promotions, les clients vont fuir. En outre, ils estiment que les prix vont bien au contraire augmenter de 20 % en moyenne. Deux poids deux mesures.

Pour autant, la Fédération romande des consommateurs estime que la loi est un point positif et sa directrice, Muriel Uebelhart a réaffirmé son soutien à la loi. (via Romandie)