Suisse : Le prix unique du livre sérieusement envisagé

Clément Solym - 02.12.2009

Edition - Société - réglementation - prix - livre


La question d'une loi sur le prix du livre a de nouveau été examinée par les Conseil des États en Suisse. Il faut savoir que jusqu'à présent l'idée d'un prix unique du livre a été considérée sept fois et aucun projet n'a pour l'heure abouti.

Les tenants de la loi ont évoqué le fait que les libraires indépendants ne pouvaient pas se battre à armes égales avec les grosses enseignes. Ils ont indiqué que presque la moitié des petits libraires de Suisse romande ont fermé durant les 20 dernières années. Des fermetures plus nombreuses qu'en Suisse alémanique qui avait une réglementation du prix du livre jusqu'en 2007.


Ils ont aussi insisté sur le fait que les grandes enseignes avaient plus de raisons de mettre en avant les best-sellers que les oeuvres d'autres auteurs qui sont pourtant importantes. Ce qui pourrait constituer un danger pour la diversité culturelle.

Les détracteurs, eux, ont argumenté que la diversité culturelle en Suisse romande était quasiment au même niveau qu'en Suisse alémanique avec 300 000 titres disponibles. Ils ont aussi fait valoir que la situation ne s'était pas empirée en Suisse alémanique depuis l'abandon de la réglementation du prix. Pour eux, légiférer sur ce point n'est pas le moyen pour atteindre les buts culturels fixés.

Finalement, le vote a donné raison aux tenants d'une réglementation par 23 voix contre 15. Il a été convenu que les livres n'étaient pas un bien de consommation classique mais « un vecteur culturel et identitaire » et qu'il fallait donc légiférer.

Le projet proposé par le National avait quelques imperfections, notamment au niveau d'une augmentation du prix pour l'importation (très critiquée) et une absence de régulation pour les ventes en ligne. Ainsi, la commission du Conseil des États devra plancher sur une nouvelle mouture du projet.