Suisse : Migros fermera 20 à 30 librairies Ex Libris sous 18 mois

Clément Solym - 21.10.2012

Edition - Librairies - Suisse - Ex Libris - Migros


Le groupe Migros active vient de décider que l'avenir de sa filiale produits culturels et multimédias serait revu à la baisse. En effet, sur les 113 établissements que compte la Suisse, ce sont entre vingt et trente boutiques Ex libris qui fermeront leurs portes, sous une période de dix-huit mois. 

 

 

 

 

C'est au journal SonntagsZeitung que le directeur de Migros, Ernst Dieter Beninghaus, explique la stratégie de son groupe pour le futur. Constatant que le marché du livre, évolue dans un contexte particulièrement difficile, sa filiale qui oeuvre également dans la distribution vit donc des heures sombres.

 

« Ex libris rencontre des problèmes », assure-t-il, tout en précisant que si des postes seront supprimés, ce ne sera pas globalement. Les magasins Ex Libris sont en réalité des commerces de proximité, où l'on accompagne le client. Et l'ensemble du réseau Ex Libris sera donc plus dense, du fait de ces fermetures à venir.

 

En outre, un site internet est également disponible, qui réalise aujourd'hui près de 30 % des revenus de la filiale. Or, s'il faut accompagner le client dans les boutiques, il est nécessaire de lui proposer un parcours similaire en ligne. « Seuls ceux qui maîtrisent cette interaction ont été couronnés de succès depuis dix ans », précise-t-il.

 

Au journal alémanique, il précise bien que Migros va axer sa stratégie sur ce pan du commerce, y compris dans le domaine du livre.

 

Pour ce faire, Migros a racheté la société Galaxus, spécialisée dans le commerce numérique, propriétaire des sites digitec.ch et galaxus.ch. Ces derniers restent néanmoins indépendants, mais deviennent des outils pour favoriser la vente en ligne, qui est définitivement l'objet premier des attentions pour le directeur général.