Suisse : opposants au prix unique du livre cherchent signatures

Clément Solym - 29.03.2011

Edition - Justice - suisse - livre - prix


Le 18 mars dernier, en plein Salon du livre de Paris, les Suisses - en tout cas leurs élus - décidaient de valider la proposition de loi sur le prix unique du livre papier. Outre que ces Suisses n'ont aucun respect pour nos manifestations littéraires, la législation n'est pas encore achevée.

En effet, comme nous le précisions, le prix unique du livre sera soumis à un référendum. Pour Françoise Berclaz, cette législation « va défendre toute la branche du livre : des éditeurs aux lecteurs en passant par les auteurs ». (notre actualitté)


Certes et peut-être, mais en attendant, les opposants à cette loi sont en train de récolter des signatures et jusqu'au 7 juillet, ils vont écrémer les rues suisses, pour obtenir les 50.000 nécessaires.

La première raison de l'opposition sur cette loi repose avant tout sur ce que personne n'est en mesure de définir l'incidence qu'elle aura sur le marché du livre en Suisse. La moisson de signatures permettra de riposter pour le référendum et de tenter de montrer que le peuple n'est pas en accord avec la décision législative. La droite économique et les consommateurs alémaniques sont farouchement contre cette législation. (via Romandie)

D'ailleurs, dans cette aventure législative, 20minutes.ch précise que la chaîne de distribution Migros vient d'apporter son plein soutien aux opposants. Celle-ci va participer à la récolte des signatures nécessaires pour le référendum.

Martin Schläpfer, responsable de la politique économique de la chaîne considère que le secteur du livre est déjà sous le coup d'acteurs étrangers. La réglementation ne ferait alors qu'accroître leur force, au détriment des acteurs locaux.