"SuperLuckyBitch" : les recherches en ligne d'Helen Fielding pour Bridget Jones

Antoine Oury - 05.11.2013

Edition - Société - Bridget Jones - Helen Fielding - SuperLuckyBitch


Dans le domaine de la chick-lit, se renseigner est tout aussi important que dans n'importe quel autre domaine : souhaitant offrir de nouvelles aventures à son héroïne Bridget Jones, il était logique qu'Helen Fielding se mette à jour quant aux nouvelles techniques de drague 2.0. Depuis 1996 et Le Journal de Bridget Jones, il était temps de passer à son Facebook...

 


Big brother

(julien haler, CC BY 2.0)

 

 

Fielding a voulu en avoir le coeur net avant d'écrire sa nouvelle romance : Bridget Jones pouvait-elle résoudre ses problèmes de coeur et autres handicaps sentimentaux par le truchement des réseaux sociaux ? Sur un site de rencontres dont elle n'a pas révélé le nom, l'auteure a ouvert deux profils féminins : le premier était celui d'une jeune femme bien sous tous rapports, aimant cuisiner et lire d'après les informations de son profil.

 

Le second était... plus direct : sous le pseudo « SuperLuckyBitch », l'inscrite annonçait aux intéressées : « Si tu obtiens un rendez-vous avec moi, tu as de la chance. » Poussant la caricature à l'extrême, Fielding a ajouté au profil une photo sexy, ainsi qu'une description « qui la faisait vraiment passer pour une connasse ».

 

« L'autre fille était vraiment gentille, et douce », souligne Fielding, qui ne dissimule pas longtemps les résultats de son test : « Bon, je parie que vous pouvez deviner qui a eu le plus de succès. SuperLuckyBitch a reçu tous les messages. » Mettant de côté la déontologie de la sociologie littéraire, Fielding a paraît-il rencontré un des prétendants de SuperLuckyBitch, lui expliquant qu'elle effectuait des recherches pour son prochain livre.

 

Il l'a plutôt bien pris, d'après elle.

 

 

 

 

L'auteure a également confié partager les obsessions de son héroïne pour les calories, et être accro à Twitter : le réseau social aurait temporairement suspendu son compte suite à une trop forte consultation de ses propres followers...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.