Sur les 50 livres les plus achetés en 2018, 32 étaient des “poche”

Nicolas Gary - 18.01.2019

Edition - Economie - ventes livres 2018 - meilleures ventes livres - best sellers 2018


Avec 11,9 millions d’exemplaires écoulés en 2018, le format poche a été le grand vainqueur. Et les auteurs français ont manifestement brillé de mille feux. On sait que Guillaume Musso a été le meilleur vendeur avec 1,6 million d’exemplaires sur l’année. Mais qu'en est-il du marché ?

Librairie L'Arbre à Lettres
(photo d'illustration - ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

Les lecteurs français sont manifestement fans de leurs auteurs : rappelons que, dans le sillage du romancier antibois, on retrouve Michel Bussi, Joël Dicker ou encore Aurélie Valognes et Marc Levy. 

Preuve de l’engouement pour Musso, l’édition poche d’Un appartement à Paris (Pocket) s’est écoulée à 590.000 exemplaires et prend la première place du classement 2018. Son autre titre La jeune fille et la nuit (Calmann-Lévy) occupe la 3ème place avec 500.500 ex. vendus. 
 
Si l’on regarde plus largement le palmarès de 2018, les romans restent les ouvrages qui se vendent le mieux : on en compte 36 dans le top 50 des best-sellers. En revanche, la percée du livre de poche est particulièrement remarquée : sur les 50 titres, 32 sont en petit format, contre 24 en 2017. 
 

Le club des 150.000 en BD


La bande dessinée, on le sait, a été un succès dans les librairies indépendantes, alors même qu’Astérix n’était pas présent – chose que le groupe Hachette s’est empressé de corriger pour 2019. La nouvelle édition des aventures du petit guerrier gaulois est prévue pour l’automne.

Reste donc que si les romans occupent 36 places, la BD campe dans 5. Dans les autres segments, on retrouve Non-fiction (4 titres), Pratique (3 titres), Histoire et Jeunesse (1 titre chacun) achèvent le classement.

En BD, les ventes ont dépassé les 150.000 exemplaires pour les titres suivants : Lucky Luke est en 8e position – Un cow-boy à Paris (319.300 ex. – Lucky Comics) – et Blake et Mortimer en 12e : La vallée des immortels (281.200 ex. – Blake et Mortimer).

Ensuite se positionnent des séries plus récentes, comme L’Arabe du futur, volume 4, de Riad Sattouf, 23e du Top 2018 (216.600 ex. – Allary éditions) et Les vieux fourneaux, volume 5, de Cauuet et Lupano, 40e avec 157.000 ex. (Dargaud). 



 
En Non-Fiction, le palmarès 2018 distingue deux titres, affichant de belles ventes dès cet été : Le Lambeau de Philippe Lançon, récompensé par le prix Femina en octobre, affiche 232.100 ex. vendus (Gallimard), et Un été avec Homère de Sylvain Tesson, 154.200 ex. (Ed. des Equateurs).

Deux ouvrages sortis en fin d’année réalisent une belle performance : Devenir de Michelle Obama (33ème à 177.400 ex. – Fayard) et Un hosanna sans fin, œuvre posthume de Jean d’Ormesson (45ème à 145.300 ex. – Ed. Héloïse d’Ormesson).   
Ainsi, dans une année littéraire sans mastodonte Jeunesse/BD, le Top 50 des meilleures ventes de livres 2018 totalise 11,9 millions d’ouvrages écoulés, en recul de -14 % comparé aux ventes 2017. GfK valorise le Top à 147 millions d’euros de chiffre d’affaires, soit -17 %, par rapport à l’an passé.

Ce classement est établi par GfK et Livres Hebdo.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.