Survivre en milieu hostile à une attaque de grizzlys

Clément Solym - 02.08.2010

Edition - Société - ours - attaque - auteur


Ah, ça, la camarade est facétieuse, et n'a pas besoin qu'on lui tende la main. Jim Coles, citoyen américain, avait publié un ouvrage faisant état de sa rencontre avec deux grizzlis et comment ces derniers l'avaient chargé et attaqué.

Le bonhomme ne manquait pas d'humour : même après avoir connu la trouille de sa vie et probablement vu défiler les heures et les jours, et les plus beaux moments de son existence, il avait tout de même publié un troisième ouvrage, Blindsided: Surviving a Grizzly Attack and Still Loving the Great Bear.


Je pensai, donc je m'assis

Il y raconte comment, au cours d'une balade, il avait marché par inadvertance sur la patte d'un grizzly femelle, alors que sa randonnée dans le parc national de Yellowstone, l'avait emporté vers des sentiers un petit peu déviants. C'était en mai 2007, et la vengeance de l'ourse lui avait coûté un oeil. Mais lui s'empressa de dire qu'il était seul responsable et qu'il avait surpris l'ourse... forcément.

Trois ans plus tôt, même mésaventure, alors qu'il tentait de photographier de trop près une mère grizzly avec ses enfants.

Notre auteur et photographe est décédé de mort naturelle à 62 ans. De là à dire qu'il avait un problème avec la gent féminine...