Syndicats filous, salariés floués : l'impitoyable univers

Clément Solym - 05.04.2012

Edition - Librairies - syndicats - filous - salariés


A l'heure où Nicolas Sarkozy taxe les syndicalistes de donner dans la politique, les journalistes Anne-Sophie David et Benoît Broignard publient une enquête de fond sur le syndicalisme français.

 

Et autant dire que dans Syndicats filous, salariés floués (315 pages, 18,25 €, éditions Max Milo), tout le monde en prend pour son grade, à commencer par l'honnêteté des pratiques et la transparence des méthodes du côté des salariés comme du côté du patronat.  

 

Voilà un ouvrage qui fourmille d'arguments pour ceux qui souhaitent une réforme en profondeur de l'actuel système du syndicalisme en France, devenu très peu représentatif des salariés, ces derniers étant de moins en moins syndiqués.

 

En ouvrant ce livre, se révèle à nous l'impitoyable univers de l'entreprise où de grosses sociétés n'hésitent plus à s'adjoindre les services de boîtes privées spécialisées dans le renseignement, ces dernières infiltrant les unités syndicales, parfois à des niveaux très élevés afin de semer la pagaille ou, plus simplement, pour obtenir toutes les informations nécessaires pour agir.

 

Infiltrées comme s'il s'agissait de réseaux du crime organisé, les cellules syndicales ne sont pas non plus en reste pour obtenir des garanties, voire des passe-droits d'importance. En définitive, s'il ne sert plus vraiment le devenir des salariés, le syndicalisme serait au moins devenu un véritable business pour ceux qui sont fortement impliqués dans le système. Voilà un ouvrage qui promet de déclencher la polémique…

 

Retrouvez Syndicats filous, salariés floués