Ta gueule Bukowski ! des insultes en D, pour Eiffel, Eisenstein, Eliade

Clément Solym - 20.08.2010

Edition - Société - insulter - eiffel - eliade


L'impatience grandit dans les rangs, mais il vous faudra encore vous armer de quelques secondes de calme, puisque le Dictionnaire des injures littéraires publié par L'Üditeur ne sortira que le 23 septembre prochain.

Une aubaine pour qui aime les bons mots et toutes ces sortes de choses. Pierre Chalmin qui s'occupe de cet ouvrage sera d'ailleurs ravi de nous en dire plus prochainement.

Nous y reviendrons...

En attendant, les sacrifiés du jour sont.... tous morts.


EIFFEL (Gustave)

(1832-1923)
ingénieur français
Eiffel lui-même était une victime de Viollet-le-Duc et s’excusait presque d’avoir déshonoré Paris avec la tour.
Blaise Cendrars
Aujourd’hui, 12 juin 1924


EISENSTEIN (Sergueï Mikhaïlovitch)

(1898-1948)
cinéaste soviétique
Eisenstein parlait d’une façon brève en style d’aphorismes. […] Peut-être souffrait-il déjà d’un dangereux orgueil par suite de l’adulation dont il était l’objet…
John Dos Passos
La Belle Vie


ELIADE (Mircea)
(1907-1986)
écrivain et historien roumain … J’ai tout lieu de croire que dans son subconscient il met les livres au-dessus des dieux.
Cioran

Les Débuts d’une amitié, in Cahiers de l’Herne, Mircea Eliade
Mircea Eliade au lieu d’être un initié s’est limité, s’est résigné à n’être qu’un érudit, un grand érudit, mais rien qu’un érudit.
Eugène Ionesco
« Mircea Eliade », in Cahiers de l’Herne, Mircea Eliade

Mythe et réalité de Mircea Eliade n’est pas un grand livre ; pas même un grand livre de vulgarisation. Il y a en lui quelque chose de gris, d’élémentaire et de fanatique qui en limite le charme.
Pier Paolo Pasolini
Descriptions de descriptions, 30 août 1974