Tariq Ramadan : son nouvel ouvrage autorisé à paraître aujourd'hui

Cécile Mazin - 11.09.2019

Edition - Les maisons - tariq ramadan - tribunal de grande instance - justice


Le nouvel ouvrage de Tariq Ramadan est finalement autorisé à sortir ce mercredi 11 septembre, comme prévu. Ainsi en a décidé le Tribunal de Grande Instance de Paris, saisi en référé. L’avocat de l’une des femmes qui accuse l’islamologue de viol et dont le nom est mentionné à 84 reprises dans l’ouvrage, souhaitait le faire modifier. Jusqu’à présent, elle n’était connue que sous le nom de Christelle dans la presse – et dans le livre, sa véritable identité est dévoilée.

Tribunal de grande instance de Paris. - Arthur Weidmann CC BY-SA 2.0


Me Éric Morain, l’avocat de la plaignante, a mis en avant l’article 39 de la loi du 29 juillet sur la liberté de la presse : « Le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support, des renseignements concernant l'identité d'une victime d'une agression ou d'une atteinte sexuelles ou l'image de cette victime lorsqu'elle est identifiable est puni de 15 000 euros d'amende. » La défense de la plaignante estime que l’utilisation répétée de son nom constitue une « tentative d’intimidation » de la part de Tariq Ramadan, mis en examen pour viol sur personne vulnérable suite à cette plainte.

Plus précisément, ce n’était pas l’interdiction de la parution du livre qui était demandée mais que le nom de la plaignante soit retiré. Cette dernière accuse Tariq Ramadan de l’avoir violée en octobre 2009, au Sofitel de Lyon. L’islamologue parle de « relation consentie ». 

Le TGI de Paris a quant à lui estimé que l’identité de la plaignante avait déjà été révélée et que cette demande relevait d’une « atteinte excessive et disproportionnée à la liberté d’expression ». Toutefois, le même tribunal a reconnu le préjudice subi par la diffusion de son nom sans son consentement. Tariq Ramadan devra donc verser 1 euro symbolique. 

Maître Éric Morain a commenté ainsi la décision sur Twitter : « La justice n’a pas délivré ce soir un blanc-seing au livre de M.Ramadan. Ce dernier est condamné et est LE SEUL condamné par la décision du Tribunal. Ce livre sera donc publié au pays de Voltaire, mais ceux qui se joindront à la meute se rendront coupables de la même faute ». 

L'avocat a ajouté que « d'autres plaintes suivront », dans un message posté sur le réseau social.
 


L'islamologue a lui aussi réagi sur le réseau : « Le livre sortira demain. Comme prévu. La tentative de censure a échoué. Il appartiendra désormais à chaque lecteur de se faire son idée sur le contenu du livre. Simplement. »
 


Le livre est publié par les Presses du Châtelet. L’islamologue le présente comme « le récit d’une longue épreuve et d’une renaissance ». Il avait été mis en examen en février 2018.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.