Tasmanie : adieu les pénalités de retard, bonjour les nouveaux usagers

Antoine Oury - 20.06.2019

Edition - Bibliothèques - penalites retard - bibliotheque tasmanie - bibliotheque frequentation


L'État australien de la Tasmanie se réjouit, quelques mois après la suppression des pénalités de retard au sein de son réseau de bibliothèques publiques, d'une hausse conséquente des usagers inscrits. Entre novembre 2018 et mars 2019, près de 8000 personnes, sur une population d'un peu plus de 500.000 personnes, auraient demandé une carte d'usager.

Eine Uhr mit einem Hammer kaputt machen
(Marco Verch, CC BY 2.0)


Les membres de l'association des bibliothécaires de Tasmanie se félicitent d'une décision pour l'instant couronnée de succès : en novembre 2018, le gouvernement de l'État australien supprimait, à leur demande, les pénalités de retard pour les livres que des lecteurs étourdis auraient oublié de rendre dans les temps. Cinq mois plus tard, en mars 2019, le bilan est sans appel : 8000 nouveaux inscrits ont été comptabilisés sur ce laps de temps.

Pour Liz Jack, directrice de Libraries Tasmania, l'association des bibliothécaires du pays, le verdict est sans appel : « Nous savons que, ces dernières années, au niveau mondial, la tendance a été à la baisse des inscriptions en bibliothèque, et la Tasmanie n'y échappe pas », remarque-t-elle. « Aussi, ces résultats sont cruciaux, à un moment où les bibliothèques ont du mal à trouver de nouveaux adhérents. »

Promotion et sensibilisation

Bien entendu, la disparition des pénalités de retard n'explique pas à elle seule ce regain d'intérêt pour le prêt de livres : la mesure a été accompagnée par une campagne de promotion des établissements et de leurs services, et le processus d'inscription allégé, les bibliothèques ayant besoin de moins d'informations personnelles qu'auparavant. En somme, ce sont plusieurs obstacles dissuasifs qui ont été supprimés.

« Des personnes, au sein de la communauté que nous servons, qui ont le plus besoin d'accès gratuit à l'information, aux livres et aux services que nous proposons, sont celles qui peuvent à peine régler une amende », commente Liz Jack auprès de ABC. Plus qu'une ligne budgétaire, donc, la suppression des pénalités de retard relève d'une volonté de démocratisation des bibliothèques.
 
La Tasmanie est devenue le premier État d'Australie à franchir le cap de la suppression totale des pénalités de retard, mais les retombées positives de l'opération pourraient bien sûr faire des émules. L'association des bibliothécaires australiens est ainsi très attentive à l'évolution des services et des usages en Tasmanie, mais s'interroge encore sur les conséquences de ces choix sur la disponibilité des livres très demandés.

À partir du 1er juillet, les bibliothécaires de Tasmanie supprimeront également les pénalités de retard pour les clubs de lecture, afin d'encourager la lecture de chacun, à son propre rythme...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.