Télécharge-moi si tu peux !, ou les oeuvres numériques sur Internet

Cécile Mazin - 04.12.2013

Edition - Les maisons - offre légale - moteurs de recherche - disparités sectorielles


MINES ParisTech et les Presses des Mines annoncent la sortie d'un nouvel ouvrage « Télécharge-moi si tu peux ». Rédigé par Joëlle Farchy et Cécile Méadel, avec Anna Bernard, Mathilde Gansemer, et Jessica Petrou, ce livre permet de comprendre les rôles respectifs des moteurs de recherche et des plates-formes de diffusion dans la recherche de films, de livres et de musique ; il analyse la disponibilité et l'attractivité de l'offre légale et la compare aux offres illégales.

 

 

 

 

 

À l'heure où les pouvoirs publics et les professionnels sont confrontés à l'obligation de proposer des réponses aux transformations massives des contenus culturels liées à la numérisation, une inconnue demeure : leurs usages sur internet.

 

Quelle offre culturelle est disponible sur internet ? Comment un internaute peut-il se procurer la version numérique d'un film, d'un livre ou d'un morceau de musique ? L'offre disponible légale ou illégale répond-elle à ses attentes ? De telles questions sont d'une grande complexité, en raison non seulement de l'ampleur et de la diversité de l'offre, mais également des délicats problèmes méthodologiques auxquels le chercheur se trouve rapidement confronté.

 

L'étude exploratoire menée ici sur les contenus les plus populaires procure quelques clés pour répondre à ces questions. Il compare la qualité des services offerts par les plates-formes légales et illégales. Et met en lumière les profondes disparités existantes selon les secteurs, les types de services offerts ou encore la nature des prestataires de l'internet impliqués.

 

Cette étude dresse 5 constats essentiels :

  • Trouver une œuvre via un moteur de recherche nécessite un coût d'apprentissage pour l'internaute
  • La disponibilité des œuvres sur les plates-formes présente des disparités sectorielles importantes
  • L'offre légale souffre moins d'un problème de visibilité sur les moteurs que d'un problème de disponibilité sur les plates-formes
  • Des marques puissantes structurent le marché de l'offre légale
  • L'arbitrage légal/illégal se fait en fonction de l'attractivité de services différenciés