Tendances du secteur du livre pour 2008-2009 selon le SNE

Clément Solym - 30.03.2009

Edition - Les maisons - tendance - marché - livre


Le Syndicat national de l'édition a communiqué ses tendances pour le marché du livre en 2008-2009.

Distribution et vente au détail de livres papier

Premier point abordé celui de la distribution. Malgrè la crise, et un recul en volume de 2,2 %, la distribution se maintient avec un chiffre d'affaires en baisse de seulement 0,5 %. Décembre 2008 et janvier 2009 confirment cette tendance avec une certaine stabilité par rapport à la fin d'année 2007 que le SNE estimait « excellente ».

En ce qui concerne les estimations de ventes réelles au détail, même si l'on constate des écarts entre celles des différents panellistes, on peut avancer que le marché du livre en France résiste plutôt bien à la crise. Un fait essentiellement du aux libraires qu'elles soient physique ou en ligne. en effet, les grandes surfaces alimentaires enregistrent, elles, un net recul de 12,3 % en valeur pour 2008.

Le livre électronique


En ce qui concerne le livre électronique, les secteurs forts sont l'information scientifique, technique et juridique (avec 50 % de leur CA mondial en exemplaires numériques). Les données pour la vente de livres électroniques par les éditeurs sont tenues confidentielles depuis trois ans. On les estime à 1 % du CA soit 30 à 40 millions d'euros et se fera essentiellement via des supports physiques (CD ou DVD).

Si Gallica2, apporte du dynamisme à ce marché l'offre reste insuffisante. Un problème dû à une certaine frilosité des éditeurs qui n'osent pas investir dans la numérisation parce que le marché n'est pas très bien défini et la demande trop faible.

Les lecteurs de leur côté attendent des liseuses moins chères (63 euros serait le bon prix selon un sondage GfK) et des livres numériques, eux aussi, moins chers (43 % moins chers que le livre papier et 60 % moins cher pour les BD et manga toujours selon GfK). Chose qui ne sera possible que si le marché se développe et donc que si les éditeurs se mettent à numériser en masse.

Pour l'heure selon GfK, 71 % des internautes qui consomment des biens culturels se déclarent peu ou pas intéressés par l'achat d'une liseuse. Et 83 % du même panel ne se sent pas prêt à télécharger des livres.

Pour accéder à l'authentique et seule source, en PDF, il vous suffira de suivre notre lien.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.