Tentative de hold-up sur les éditions Gérard de Villiers et le prince Malko

Nicolas Gary - 24.06.2019

Edition - Justice - Malko Villiers - film SAS Villiers - usurpation identité


La série aux 100 millions d’exemplaires vendus, S.A.S, écrite et publiée par Gérard de Villiers, fait l’objet de négociations depuis 2015, pour une adaptation au cinéma. Dans les négociations, le studio LionsGate, et dans le rôle du prince Malko Linge, un certain Michael Fassbender. Le film, Malko, n’a pas encore de date de sortie. Et pour cause :  dans les coulisses, les complots ne manquent pas.

Michael Fassbender
Michael Fassbender - Gage Skidmore, CC BY SA 2.0
 

L’information vient tout juste de tomber : l’acteur germano-irlandais Michael Fassbender incarnerait le prince autrichien Malko Linge héros des SAS de Gérard de Villiers. Mais autour des ouvrages SAS et de la succession de Gérard de Villiers, on ne compte plus les coups tordus.  « Tout est fait pour tenter de me discréditer,  me déposséder, notamment de la société », explique agacée Christine de Villiers, interrogée par ActuaLitté.

Une joint-venture créée en 2008 qui apparaît

Dernière histoire en date : après des péripéties sans fin l’opposant aux deux enfants de l’écrivain, l’apparition d’un certain Lars Sylvest dans l’échiquier.

« Le » Lars Sylvest ayant tenté de négocier avec Gérard et Christine de Villiers est producteur de films, né au Danemark, mais vit depuis l’âge de 7 ans en Allemagne. « Je l’avais rencontré lors d’un déjeuner dans notre maison de Saint-Tropez en 2011 et nous avions évoqué l’adaptation des livres de Gérard au cinéma. Mais rien n’a abouti, faute de scénariste, et sans doute aussi de moyens. »

Jamais... Jusqu’à ce début d’année 2019, où un certain Lars Sylvest affirme, par email uniquement, être seul et unique propriétaire de l’ensemble des droits sur l’œuvre du romancier. « Ce Lars Sylvest prétend que depuis 2008, mon mari et Raymond Danon auraient monté une “joint-venture”, qui lui donnerait le statut de propriétaire de tous les droits sur l’œuvre SAS, droits audiovisuels et droits afférents » explique Christine de Villiers.

Raymond Danon fut le premier producteur à sortir un film inspiré de l’œuvre S.A.S. C’était en 1983, S.A.S. à San Salvador réalisé par Raoul Coutard a fait un aller-retour dans les salles de cinéma !
 
« Ce fut un flop terrible », se souvient la veuve de l’auteur. « Si mon mari avait à nouveau tenté “l’aventure” avec Raymond, que nous connaissions très bien, je l’aurais évidemment su. »

Qui plus est une joint-venture : « Un grand mot pas vraiment adapté, Raymond Danon étant devenu directeur de Production, en 2008, il n’avait plus de société. Quant à Lars Sylvest, mon mari était un peu déçu, et il m’en parlait bien évidemment. »

Les droits détenus sur les 200 livres S.A.S

Autre protagoniste de cette « très étrange affaire », l’agent littéraire Ryan Harbage, américain installé à New York, et expressément chargé par Gérard de Villiers et son épouse, Christine, de l’exploitation de tous les droits précités pour le monde entier, droits audiovisuels et autres inclus. « C’est à la suite de la parution d’un papier (The Spy who knows too much) en février 2013 dans le New York Times que Ryan Harbage avait contacté Gérard, puis avait obtenu que les aventures du Prince Malko soient publiées chez Random House, le plus grand éditeur du monde ».

Mais qui est alors ce Lars Sylvest convaincu — ou cherchant à convaincre — qu’il est le propriétaire des droits sur l’intégralité de l’œuvre de Gérard de Villiers ? « Toujours avec une mystérieuse adresse e-mail, ce Lars Sylvest est entré en relation avec Greg Shapiro que j’avais rencontré quelques mois plus tôt à Paris. Il a également pris contact avec Lionsgate, pour revendiquer les droits sur tous les livres. »

Mais LionsGate attend pour signer ce projet fou. Le staff de la société de Production est méfiant !

Élément éminemment troublant : un porte-parole de Lionsgate évoque justement Lars Sylvest, de Black Magic, comme un coproducteur, tout comme Thorsten Schumacher, de Rocket Science. La presse américaine s’est emparée immédiatement de ce qui pourtant semble être une imposture.

« C’est une tentative de hold-up sur l’œuvre de Gérard : dès que mon agent a réclamé à celui qui se fait passer pour Lars Sylvest des preuves de qui il était et de ce qu’il avançait, ce dernier s’est évaporé. Plus de réponses, une ligne téléphonique qui ne fonctionne pas… Il m’a menacée de représailles si je parlais... »

Usurpation d'identité et tentative d'escroquerie ?

Lionsgate souhaiterait développer autour du personnage du Prince Malko, ancien agent de la CIA, un projet qui pourrait s'avérer formidable. « Encore faut -l débusquer le bon interlocuteur ! »
 
Guerrier gentleman, ouvrages avec une certaine portée érotique, moralité très personnelle… tout est là pour plaire. Le premier film, qui serait une adaptation du S.A.S Berlin Checkpoint Charlie, numéro 29 de la série, est en cours d’étude. Mais...

« Personne ne savait que nous étions en pleines négociations avec Greg Shapiro avant que je n’en parle dans vos colonnes [NdR : en novembre 2018]. Tout cela ressemble fort à une usurpation d’identité destinée à aboutir à cette gigantesque escroquerie. Et nous cherchons à comprendre comment cette tentative d’escroquerie a bien pu se monter. »

Christine de Villiers conclut : « Mais notre escroc n’est pas parvenu à convaincre LionsGate qui attend pour signer. » Et Ryan Harbage, l’agent littéraire, d’ajouter : « C’est ça, la bonne nouvelle… » Selon la gérante des éditions Gérard de Villiers : « Il s’agit très certainement de personnes qui ont eu accès aux documents qui furent volés dans l’appartement du 3 avenue Foch, pendant que mon mari était hospitalisé, en train de mourir. »

Une plainte a été déposée par Christine de Villiers à la BEFTI, Brigade d’Enquêtes sur les fraudes aux technologies de l’information.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.