Terrorisme : le gouvernement prépare un nouvel arsenal de surveillances

Antoine Oury - 19.03.2015

Edition - Société - sites islamistes - lutte contre le terrorisme - censure liberté d'expression


Alors que 5 sites ont récemment été bloqués en vertu de nouvelles dispositions autorisant le blocage d'un nom de domaine sans recourir à l'avis d'un juge, le gouvernement semble décidé à multiplier les projets de loi. Le dernier en date contiendrait de nombreux textes autorisant la mise sur écoute des suspects.

 

Le député socialiste Jean-Jacques Urvoas, rapporteur du projet de loi, a déclaré que l'objectif était de « donner une existence légale aux outils d'une politique publique sur le renseignement », rapporte Clubic. Ces textes qui se passent de l'avis des juges pour mettre en place des mesures de lutte contre le terrorisme sont perçus comme liberticides. Ainsi, le webmaster d'un des fameux 5 sites bloqués pour apologie du terrorisme a publié une lettre ouverte pour sa défense.