Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Terry Pratchett fait un don pour lutter contre Alzheimer

Clément Solym - 13.03.2008

Edition - Société - Pratchett - Alzheimer - recherche


Il avait annoncé sa maladie en toute simplicité, « avec philosophie, et peut-être même avec un brin d'optimisme », disait-il.

Cette forme rare et précoce de la maladie d'Alzeimer, appelée atrophie corticale postérieure, l'a incité à faire un don à l'Alzheimer's Research Trust d'un montant de 494.000 £, soit presque 645.000 €, pour aider la recherche. En Angleterre, 15.000 autres personnes sont atteintes par cette dégénérescence qui frappe avant l'âge de 65 ans.

Déterminé à se battre jusqu'à l'extrême, Pratchett déclarait non sans humour qu'il serait « personnellement prêt à manger le cul d'une taupe morte si cela offrait une chance ». Il témoigne également du peu de financements dont jouit la recherche sur la maladie d'Alzeimer « 3% de ce que reçoit la recherche contre le cancer, c'est un choc ! »

Rebecca Wood, directrice de l'institut qui a reçu le don de Pratchett a tenu a soutenir l'action de l'auteur. « Nous avons été attristés d'apprendre le diagnostic de M. Pratchett, mais nous nous réjouissons qu'il ait choisi de parler de son expérience de la maladie et de sensibiliser les personnes ».

Autant que montrer qu'il faut appuyer la recherche « seul moyen de vaincre ce mal et d'aider des personnes comme Terry, en les empêchant de perdre leurs capacités de raisonnement pour qu'ils puissent continuer de faire ce qu'ils aiment ».

D'ailleurs, l'écrivain doit encore avoir toute sa tête, puisqu'il désapprouve le procès que J.K. Rowling intente actuellement...