Terry Pratchett : peur de mourir dans de mauvaises conditions

Clément Solym - 13.06.2012

Edition - Société - maladie d'Alzheimer - Terry Pratchett - mort


Atteint par la maladie d'Alzheimer, le romancier Terry Pratchett n'a pas cessé, depuis l'annonce officielle de sa maladie, de prendre la parole pour sensibiliser le grand public à cette maladie. Ses campagnes ont été nombreuses, et concrétisées dans un récent documentaire, récompensé.

 

Mais l'auteur, qui a toujours réclamé de pouvoir mourir dans les conditions qu'il souhaitait - à savoir profiter de la mort assistée, ou euthanasie. Car ce n'est pas la mort elle-même qui angoisse le romancier, mais les conditions physiques dans lesquelles il mourra. « J'ai peur de mal mourir. Mais je pense que c'est une chose que redoutent la plupart des gens. »

 

Terry Prachett!

Pratchett, en 2009

 

Âgé de 64 ans, Pratchett s'est fait connaître - et aduler - des lecteurs avec les Annales du Disque-Monde, dont 65 millions d'exemplaires ont été vendus à travers le monde, faisant de lui le romancier le plus populaire d'Angleterre après J.K. Rowling, bien sûr. (via DailyMail)

 

« Je ne peux pas être dérangé par la Mort. J'ai fait de Lui un personnage si populaire qu'il m'est redevable. » Dans les romans de Pratchett, la Mort est en effet un personnage omniprésent, doté d'un solide manque d'humour et qui est masculin. Mais ses interventions ne manquent jamais de faire rire le lecteur. 

 

Dans son combat pour faire connaître la maladie d'Alzheimer, Pratchett n'a jamais hésité à interpeller le gouvernement britannique. Il l'a plusieurs fois accusé de pratiquer la politique de l'autruche, en refusant de discuter de l'euthanasie, mais également de ne pas assez encadrer les familles, aussi bien financièrement que moralement, qui font face à cette maladie.

 

http://www.youtube.com/watch?v=_NUa0SyyyMg&feature=player_embedded