Terry Pratchett : SMS et Twitter, pas de si bon présage ?

Clément Solym - 03.05.2012

Edition - Société - Terry Pratchett - réseaux sociaux - adolescents


Le célèbre auteur des Annales du Disque-Monde a enjoint hier dans un entretien à l'Evening Standard les parents d'adolescents à limiter leur temps passé sur un ordinateur et sur les réseaux sociaux, responsables selon lui d'un déficit d'attention  et de contact.

 

Il encourage les parents à restreindre le temps que les adolescents passent sur les réseaux sociaux, et avec leur téléphone portable. Se parler avec des SMS, non seulement peut nuire selon lui à la qualité du rapport, mais en plus est responsable d'un mauvais traitement de la langue. « Quand des personnes m'envoient des textos, je pense simplement que je ne vais pas m'embarrasser de ça. Shakespeare s'est donné beaucoup de mal pour notre langue, et maintenant on enlève la moitié des consonnes ». 

 

Privilégier l'interaction

 

Résolument opposé à l'hégémonie de certaines formes de communication actuelles, l'auteur défend une interaction plus traditionnelle. « Les textos empêchent les jeunes de communiquer correctement », estime-t-il. « De nos jours les enfants semblent manquer de motivation à l'école. Je pense que les médias sociaux n'aident pas du tout, et c'est encore moins le cas des textos. Il faut conserver une interaction avec les gens ».

 

 

Et si un comportement violent était développé comme le moyen de s'exprimer sans les mots pour le faire ? C'est l'avis de Terry Pratchett, qui pense que si les enfants développaient plus le sens du contact, cela pourrait freiner ce phénomène. « Si vous possédez un vocabulaire élargi, vous pouvez penser différemment. Cela vous empêche de vous sentir frustré. Si vous avez les mots pour définir clairement ce que vous voulez dire, vous pouvez transmettre votre message, et je suppose que c'est lié à un comportement violent ».

 

Développer une autre forme de sociabilité

 

Il encourage donc les enfants, et leurs parents, à développer un comportement social en dehors des réseaux sociaux. Cet apprentissage possède à ses yeux une valeur indéniable. « J'ai une posture industrialiste, dans le sens où si un gamin vient me voir et est capable de me regarder dans les yeux, me serrer la main, s'asseoir sur sa chaise et savoir comment se comporter face à quelqu'un - son accent n'aura aucune importance. S'il peut se mettre en position d'écoute, et est capable de me faire rire et me raconter une blague, s'il est capable de ça, je pourrais probablement lui donner n'importe quel boulot ».

 

L'école, enfin, doit selon lui permettre de s'approprier ces nouveaux médias de façon appropriée.

 

Pour le vocabulaire, et l'imagination, il est aussi possible de se plonger dans les oeuvres de Terry Pratchett, disponibles sur notre librairie en ligne.