Neil Gaiman : "La fin du dernier roman de Pratchett n'est pas la bonne"

Julie Torterolo - 01.09.2015

Edition - International - Terry Pratchett - Neil Gaiman - The Shepherd's Crown


Terry Pratchett, décédé en mars dernier, avait révélé être atteint de la maladie d'Alzheimer dès 2007. Mais, cela ne l’a pas empêché d’écrire. Son dernier roman posthume, inscrit dans la saga du Disque-monde, est sorti ce 26 août. Dans une interview donnée au Times, Neil Gaiman nous apprend que la fin du livre n’est en réalité pas celle souhaitée par l’écrivain.

 

 

 

C’est en dictant à Rob Wilkins, ami et assistant, que l’écrivain est parvenu à continuer l’écriture et notamment pour son dernier roman The Shepherd's Crown (en traduction littérale : La Couronne du Berger). «  Il n’a pas été en mesure de le peaufiner autant qu’il l’aurait souhaité, et il aurait aimé poursuivre certaines idées, mais il n’en a pas eu l’occasion », avait précisé Wilkins à son sujet. Terry Pratchett est décédé de sa maladie d’Alzheimer en mars à l’âge de 66 ans, laissant ainsi une oeuvre à 90% complète.

 

The Shepherd's Crown, 41ème ouvrage de la série Disque-monde, est pourtant sorti achevé, il y a quatre jours. Le livre est le cinquième à raconter les aventures de la jeune sorcière Tiffany Aching.

 

L'auteur Neil Gaiman, ami du défunt, vient mettre une ombre au tableau : il révèle dans une interview donnée au New York Times, que la fin n’est en réalité pas celle souhaitée par Terry Pratchett.

 

Attention, la suite de l'article révèle des détails du dernier livre.

 

« C’est encore douloureux pour moi… quand je parlais à Terry à propos de la fin, il m'évoquait un magnifique petit rebondissement final qui aurait dû faire pleurer les lecteurs, mais il n’a jamais pu l’écrire », explique-t-il. « La scène aurait vraiment mis un point final au livre, mais il n'a jamais pu l’écrire, il a simplement manqué de temps », ajoute l’écrivain. 


Dans la version publiée, les lecteurs ont pu lire, avec stupeur, la mort d'Esmerelda Weatherwax (ou Granny Weathermax), un des personnages principaux de la saga du Disque-monde. « Nous pensons que la mort est venue frapper Granny Weatherwax, mais ce n’est pas le cas, nous pensons qu’elle est morte, mais ce n’est pas le cas », révèle alors l'auteur. Il aurait en effet été question d’une scène où le personnage conclurait avec un « Je pars à présent selon mes propres conditions », avant d'être emporté par la mort - ou plutôt, de l'accepter.

 

Et Neil Gaiman ne s'arrête pas là : Terry Pratchett ne souhaitait pas que son roman inachevé soit publié. Toujours selon l’auteur d’American Gods, Terry Pratchett avait demandé que « l’ordinateur contenant tous les écrits inachevés sur lesquels il travaillait au moment de sa mort soit mis en plein milieu d’une route et se fasse écraser par un rouleau compresseur ». Gaiman a tout de même ajouté être heureux pour les fans que sa volonté n'ait finalement pas été réalisée.


Pour approfondir

Editeur : Pocket
Genre : science fiction...
Total pages :
Traducteur : patrick couton
ISBN : 9782266211819

Les annales du disque-monde t.1 ; la huitième couleur

de Terry Pratchett

Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d'une tortue.

J'achète ce livre grand format à 6.80 €