The Human Library : à la rencontre de "bibliothèques humaines"

Clément Solym - 30.01.2012

Edition - Bibliothèques - Human - Bibliotèques - Library


« Un vieillard qui meurt, c'est une bibliothèque qui brûle », dit un vieil adage africain. Et pourquoi ne pas considérer que chaque personne ayant une histoire à raconter serait une bibliothèque « humaine » ?

 

C'est le concept de l'organisation The Human Library, qui depuis 2000, organise des événements où les visiteurs peuvent rencontrer des personnes de tous âge, sexe, origine et religion, ayant une ou des histoires(s) à raconter sur leur vécu personnel. 

 



«The Human Library est une méthode innovante pour promouvoir le dialogue, réduire les préjugés et encourager la compréhension », peut-on lire sur le site Internet de l'organisation. « Le but des événements de The Human Library est de créer un dialogue entre des personnes qui pensent être différentes », précise à ce titre la bibliothécaire de l'université, Anne Hedrich, au Standard Examiner d'Utah.


La semaine dernière, The Human Library a organisé une session à la bibliothèque de l'université de l'Utah, aux États-Unis. Parmi les livres, se trouvaient ainsi des personnes, assises sur des « sièges-étagères », prêtes à vous raconter leurs aventures.


« C'est passionnant de faire partie de l'événement » a commenté Abbas Al Sharif, présenté conjointement avec un autre volontaire, Roula Bachour, comme un livre sur le Liban, leur pays d'origine. « Nous sommes deux différents volumes avec deux points de vue différents » a ajouté Bachour, en riant, expliquant qu'on lui avait posé des questions sur les tensions entre les chrétiens et les musulmans au Liban.


« Moi je voulais que l'on comprenne ce qu'il est possible d'accomplir quand on est aveugle », a confié Sachin Pavithran, aveugle et employé de l'université.


Et le public sembla ravi. « J'ai rencontré tellement de personnes intéressantes, provenant du monde entier » a commenté Leah Hazlett une étudiante de l'université. « J'ai beaucoup aimé échanger des informations avec ces personnes, mais aussi observer une ouverture d'esprit, ressentir de la chaleur humaine et avoir une certaine compréhension avec des étrangers ».

 

Des événements qui se sont déroulés dans le monde entier, en Europe, en Amérique du Nord et même au Japon. Le premier et le dernier en date ayant eu lieu en France e 2009 au Tisse Metisse Festival à  Nantes. 


Crédit photo : The Human Library