The Hunger Games rend les femmes plus populaires sur les sites de rencontres

Laurène Bertelle - 06.05.2017

Edition - Société - lire site rencontre - lecture étude comportements - lire roman populaire


Lire a décidément 1001 vertus. En plus de vous rendre plus intelligent, lire des romans vous rend également plus séduisant, affirme le site de rencontre eHarmony. Un constat qui vient s'ajouter aux nombreuses études associant le goût de la lecture et les comportements relationnels.


.read

(.brioso., CC BY-NC-SA 2.0)

 

Lire serait-il la solution contre le célibat? Le site de rencontres eHarmony aurait statué que les personnes qui affichent leurs goûts littéraires sur leurs profils étaient beaucoup plus populaires. Un homme qui liste ses lectures reçoit notamment 19% de messages en plus que les autres hommes - 3% seulement pour les femmes. 

Ainsi, les femmes qui affirmaient avoir lu la saga Hunger Games ont vu leur popularité monter en flèche. Chez les hommes, ce sont les lecteurs de Richard Branson qui semblent séduire, ou encore, chez les deux sexes, le premier tome de la trilogie Millenium
 

Les hommes qui mentionnent la lecture de Les hommes qui n’aimaient pas les femmes reçoivent en effet 36 % de communication en plus et 31 % pour les femmes, relève eHarmony.




eHarmny rappelle notamment que cette étude est une parmi tant d'autres: faire des corrélations entre la lecture et les comportements sociaux ou intellectuels est un sujet d'étude très en vogue actuellement. Un constat très similaire à celui de eHarmony avait d'ailleurs déjà été fait par l'application My Bae, mais la question s'étend également aux universités.
 

A contrario, et bien que la saga fut l’une des favorites chez les Britanniques, les femmes qui ont lu Fifty Shades of Grey reçoivent 16 % de contacts en moins. La concurrence avec Christian ferait-elle fuir ces messieurs ?


Aussi, il semblerait que lire fasse de vous une personne complètement différente: la lecture de romans change vos connexions cérébrales selon la faculté d'Emory, elle vous rend plus empathique selon l'université de Toronto, et enfin elle améliore vos relations aux autres, vous soigne de la dépression et réduit les risques de démence selon la Reading Agency.

Il n'y a plus qu'à courir à la librairie.