The Library of Immediacy : Occupy Wall Street n'a pas dit son dernier mot

Clément Solym - 19.07.2012

Edition - International - Occupy Wall Srteet - The Library of Immediacy - New-York


 Le 15 novembre 2011, 5000 livres de la bibliothèque d'Occupy Wall Street, avaient été confisqués par les autorités new-yorkaises au parc Zuccotti (voir notre actualitté). Suite à ces temps obscurs, la librairie refait surface avec The Library of Immediacy, sur l'île du Gouverneur cet été.

 

 

 

 

Une petite partie de la bibliothèque populaire, qui a été déplacée dans un camp d'été à la Paul Robertson Freedom School, sera exposée en plein air sur l'île du Gouverneur, du 21 juillet au 23 septembre, en partenariat avec l'association SuperFront, le collectif d'artiste DADDY, et le groupe FOKUS.

 

Un concours de design, lancé par OWS a été remporté par le duo Amy Cang et Seo Young Shin, plus connu sous le nom de SaA, pour le projet "Public Summer : The library of Immediacy" qui sera présenté à côté du jardin interactif Figment et qui encourage les visiteurs à apporter livres et divers objets de leur choix.

 

Le communiqué de presse mentionne que  Daddy présentera en même temps le projet #LOANER, un écran géant sur lequel seront diffusés les textes des visiteurs spécialement écrits pour exprimer la valeur que tiennent les livres à leurs yeux, des textes personnels qui décrivent les objets accumulés. La collection de textes sera ensuite diffusée dans les médias, et formera une oeuvre collective en symbole de démocratie.

 

Melville House précise qu'une soirée d'ouverture avec musique et spectacles au programme se déroulera le samedi 21juillet, de 14 à 17 heures, lors desquelles les visiteurs auront la possibilité de lire l'un des textes de la collection au mégaphone. 

 

The library of Immediacy devrait permettre de réapprovisionner le fond de la librairie, qui a récemment fait l'objet d'un projet pour e-book "Take this book" après avoir participé à différentes actions lors des Town Square Events et s'être lancée dans des poursuites judiciaires contre la destruction de ses livres.