The Lost Symbol, le clivage définitif entre ebook et pbook ?

Clément Solym - 17.08.2009

Edition - Société - Lost - Symbol - clivage


L'arrivée de la version ebook de The Lost Symbol mettait fin à une polémique prévisible : l'éditeur ne va-t-il pas perdre de l'argent en sortant une version numérique simultanément à la version papier ? Doubleday a décidé que non, et le 15 septembre, les deux formats seront disponibles et pourraient pousser un grand coup le monde de l'ebook.

Les 5 millions d'exemplaires prévus pour la version papier sont en effet un bon indicateur de ce que pourraient être les ventes de la version numérique : si l'on se souvient que 81 millions d'exemplaires du Da Vinci Code ont été vendus dans le monde, on comprend mieux le bouleversement que le dernier volume des aventures de Robert Langdon introduirait.

Pourtant, un autre conflit latent viendra s'immiscer lors de cette sortie : c'est celui, stérile et inutile de la rivalité entretenue entre le papier et le numérique. Car dans tous les cas, on joue à qui perd perd. Si en effet, les ventes numériques de The Lost Symbol - appelons-le TLS - peuvent montrer l'intérêt des lecteurs pour cette nouveauté (attention à la qualité du fichier dans ce cas), cela risque de se faire au détriment des défenseurs du livre, qui n'y verront pas un renouveau, mais une catastrophe pour l'ancienne industrie du papier.

En clair, le livre lui-même sortirait perdant de cette histoire. Il s'agirait bien de comprendre que numérique et papier, ebook et pbook ne sont pas rivaux, mais complémentaires, et qu'à finalement monter en épingle une sortie numérique en même temps imposera un clivage dont l'industrie n'a pas besoin. Si la réalité des ebooks s'imposera d'elle-même, il est à espérer qu'elle ne se fera pas contre les versions papier.

TLS, tout à la fois symbole et bouc émissaire ? Ce n'est pas à exclure...