Thema : Harmoniser les classifications des livres, au niveau mondial

Lettres numériques - 21.11.2014

Edition - International - metadonnées livres - ebooks projet Thema - livre numérique data


Pour tous les secteurs culturels, mais encore plus dans le domaine du livre, les métadonnées sont précieuses : en décrivant de manière précise le contenu et les sources d'un ouvrage, elles permettent d'en faciliter la découverte, ou simplement l'accès. Mais des normes différentes selon les pays rendent le partage des métadonnées entre les pays très délicates.

 


Peeping In A Card Catalog

(Raymond Bryson, CC BY 2.0)

 

 

L'importance des métadonnées pour augmenter la visibilité et, partant, les ventes d'un livre ne sont aujourd'hui plus à démontrer. C'est pourquoi, depuis plusieurs années, les marchés nationaux ont mis en place des normes afin d'harmoniser la classification des catégories des différents sujets abordés dans les livres et ebooks. Comme ces normes opèrent à l'échelle nationale, éditeurs et libraires ont dû mettre en place des tables de correspondance pour leur pays. Malheureusement, cette procédure implique une perte de qualité et nécessite des mises à jour au fur et à mesure des nouvelles versions.

 

Avec Lettres Numériques

Parmi ces catégories de classification, l'on retrouve entre autres les catégories BISAC aux États-Unis, mises en place par BISG (Book Industry Study Group), les catégories CLIL en France ou encore les BIC en Grande-Bretagne. En 2011 et 2012, à la suite d'un travail de mise à jour de ces catégories BIC, les différentes parties prenantes du projet ont exprimé un souhait commun : la création d'une classification au niveau mondial. De fil en aiguille, cette idée a débouché sur le projet Thema qui a été présenté pour la première fois en octobre 2012 à l'occasion de la Foire de Francfort, par des professionnels du livre de près de 14 pays. Une dizaine de pays ont alors apporté leur soutien au projet, tant sur le continent américain qu'en Europe.

 

Suite à cette conférence, Viriginie Clayssen, vice-présidente de la Commission Numérique du Syndicat National de l'Édition et membre du comité exécutif de Thema, s'exprimait en ces termes sur le lancement du projet : « Nous avons aujourd'hui l'opportunité d'être présents dans le monde entier, et il est indispensable de disposer d'un outil global pour la classification, respectueux cependant de la diversité culturelle. Les travaux qui ont été réalisés en France pour faire évoluer la classification CLIL sont un excellent point de départ pour notre contribution au projet Thema. »

 

En 2013, une version pilote présentée à la Foire de Francfort a vu le jour. À cette occasion, le comité exécutif international dédié à Thema a tenu sa première réunion. La version 1.0 de Thema est donc disponible en téléchargement et peut s'utiliser parallèlement aux autres normes actuellement en vigueur. Des groupes nationaux travaillent actuellement à l'intégration des spécificités de leurs pays respectifs. Thema se télécharge gratuitement moyennant une licence délivrée par EDItEUR, gestionnaire du projet, sans pour autant en être membre.

 

En janvier 2014, l'Association internationale des éditeurs (IPA) a officiellement apporté son soutien au projet Thema en soulignant son importance au niveau international : la simplification des normes en matière de métadonnées permettra aux éditeurs de gagner du temps, d'améliorer leurs performances et, de ce fait, leurs ventes. Toujours selon l'IPA, même si la transition d'une norme nationale à Thema nécessite du temps, elle s'avérera bénéfique sur le long terme.

 

Thema se veut multiculturelle, multilingue et applicable à tous les niveaux de la chaîne du livre. Tout en garantissant à chaque pays la possibilité de mettre en avant la culture qui lui est propre, cette nouvelle norme entend rester unifiée et simple à adopter. Actuellement, 17 pays ont mis en place des groupes nationaux, notamment le Canada, la Suède, l'Égypte ou encore le Japon. Afin de garantir cette multiculturalité, des petits groupes de travail ont été mis en place dans chaque pays le désirant. Ces derniers servent non seulement à traduire les libellés dans la langue nationale, mais ils permettent également de faire connaître le projet à l'échelle du pays et de créer une extension « nationale » de Thema.

 

À l'heure où le marché du livre se mondialise toujours plus, l'émergence d'une telle norme semble tout à fait pertinente et primordiale. Thema est donc un projet dont l'évolution est à ne pas perdre de vue.

 

Pour télécharger la version pilote de Thema, suivez ce lien  http://www.editeur.org/151/Thema