Thierry Crouzet, brève reconnexion : 'Un blog n'est pas une boutique.'

Clément Solym - 06.11.2011

Edition - Société - Thierry Crouzet - deconnexion - reseau


Thierry Crouzet avait annoncé sa déconnexion prochaine et puis voilà que, hop, un beau jour du mois d'avril, on se rend compte que l'auteur a tout coupé. Son intention était bien de déconnecter complètement de la Toile, des réseaux, du net et de tout le reste. 

 

Son aventure devait aussi lui donner l'occasion de se consacrer à un livre, à paraître chez Fayard, en 2012

 

 

Mais voilà qu'il est revenu. Juste un saut, mais aucun « empressement » à renouer avec les réseaux. D'ailleurs, les nouvelles ne seront que sporadiques, une de temps à autre, de loin en très loin. 

 

Deux choses intéresseront  : 

Dans les semaines qui arrivent, je compte me remettre à travailler une fois de plus à mon Ératosthène, aussi arrêter de vendre en direct mes textes non édités. Soit je les offrirai gratuitement, sois je les donnerai à des éditeurs, notamment à publie.net. C'est une conséquence d'une découverte effectuée durant la déconnexion. Un blog n'est pas une boutique.

Durant ma retraite, j'ai écrit un petit manifeste adressé aux indignés, Ya basta, que François Bon a tout de suite publié. J'ai aussi remis en forme un texte illustré écrit pour l'essentiel à la fin des années 1990, Interdit d'aimer. Il est disponible gratuitement au format ePub.

 

Au point que Thierry ne sache pas que EPUB doit désormais s'écrire en majuscule... 

 

Mais quand on se souvient des expérimentations de Thierry sur la commercialisation de ses livres numériques, via son blog, ce revirement du blog qui « n'est pas une boutique », ne manquera pas d'intriguer... 

 

Lire Reconnexion en cours