Timothy Leary, Grand Prêtre du LSD et homme le plus dangereux d'Amérique

Victor De Sepausy - 04.10.2019

Edition - Les maisons - Bill Minutaglio - Timothy Leary - homme dangereux amérique


AVANT-PARUTION – Au cours de la nuit du 12 septembre 1970, un ex-professeur de Harvard du nom de Timothy Leary, réputé pour son exceptionnelle intelligence, saute la clôture de fils barbelés de la prison californienne où il est enfermé. 



À Washington, le président Nixon aligne les nuits sans sommeil, embourbé dans la guerre du Vietnam. Les manifestations pacifistes rassemblent des dizaines de milliers d’étudiants sur les campus, des bombes explosent un peu partout dans le pays, les émeutes raciales se multiplient et les Black Panthers menacent d’incendier la Maison-Blanche. 

Quelques mois plus tôt, Timothy Leary, plus connu comme étant le « Grand Prêtre du LSD », s’était porté candidat aux élections au siège de gouverneur de Californie face à un certain Ronald Reagan. Il fut arrêté pour possession de 2 joints... Son évasion spectaculaire fut le grand fait d’armes de la contre-culture hippie la plus radicale, déterminée à déclencher la révolution et à renverser le gouvernement américain. 

Malgré tous les périls, Nixon n’a dès lors plus qu’une obsession : mettre la main sur Leary, qu’il qualifie « d’homme le plus dangereux d’Amérique », rapportait le New York Times. « Qu’un type aussi taré, névrosé et dangereux que Nixon me qualifie ainsi... c’est ma récompense ultime, c’est mon prix Nobel », y répondit Timothy Leary

Basé sur de nombreux témoignages inédits et archives récemment ouvertes, L’homme le plus dangereux d’Amérique est le récit palpitant d’une impitoyable chasse à l’homme menée par le FBI, des USA à l’Afghanistan, en passant par la France, l’Algérie, la Suisse, etc. Un récit au rythme haletant où se croisent hippies défoncés, groupes radicaux américains, d’étranges aristocrates européens, trafiquants d’armes et agents secrets. 

Un trip délirant au cœur de la contre-culture américaine ! 


[à paraître ] Bill Minutaglio et Steven L. Davis – trad. Jean-Marie Doury – L’homme le plus dangereux d’Amérique – Nevicata – 9782875231383 – 22 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.