Tintin intouchable par la parodie ? Moulinsart défend son reporter

Clément Solym - 22.02.2009

Edition - Justice - Tintin - intouchable - parodie


Il est possible de se demander si Tintin est gay, et de sous-entendre qu'il a une liaison avec le capitaine bourru. En revanche, interdiction formelle de lui prêter une vie sexuelle, un éditeur espagnol y avait déjà laissé des plumes, en publiant un album qui montre un reporter aux conquêtes sexuelles multiples...

Mais Tintin est-il intouchable ?


Le léopard masqué semble avoir fait les frais de cette question, et la réponse est oui. Dans un communiqué transmis à nos camarades de Bibliobs, Gordon Zola, directeur de la maison d'édition explique que la société Moulinsart « garante des droits d'Hergé, vient, ce 20 février 2009, de saisir stock et fichiers chez notre imprimeur, notre diffuseur, notre distributeur et à notre siège social ». Ciel, mais que fait la police ?

Eh bien justement, on l'ignore. Car s'il est indéniable que le Léopard masqué profitait bel et bien de la renommé de Tintin pour proposer ses ouvrages parodiques, au compte desquels on trouve La Lotus bleue, ou Le Crado pince fort, Le vol 714 des Porcineys et L'oreille qui sait, l'éditeur ne supporte pas les moyens mis en oeuvre par la société Moulinsart pour faire cesser son activité...

Des scellés sur les stocks de l'éditeur

« Les moyens utilisés, peu orthodoxes, par contrainte voire par menace, sont inacceptables ! La sortie de l'opus 5, “Saint-Tin au Gibet” prévu en mars est fortement compromise ! », poursuit le communiqué. Et l'éditeur d'annoncer : « Nous n'acceptons pas ces moyens mafieux qui transforment une œuvre parodique donc légale en un objet de contrefaçon tel que stipulé dans la requête de saisie. »

Diante, diable et fichtre ! La parodie aurait-elle été mal vue par Moulinsart ? Le personnage a en effet quelques traits qui laissent accroire à une filiation, et bien que les mesures de précautions encadrant la parodie soient prises (on en trouvera quelques exemples fort drôles), tout cela n'est que du « roman humoristique ».

La parodie vue par un Moulinsart sans humour

Pour qui s'en inquiéterait, d'ailleurs, la société Moulinsart autorise la parodie, suivant les conditions suivantes : « La parodie est autorisée par la loi, dans le respect de certaines conditions. La loi belge permet la caricature, le pastiche ou la parodie d’une œuvre et ne permet pas à l’auteur de s’y opposer à moins qu’il puisse prouver que la caricature, la parodie ou le pastiche ait été fait dans le seul but de nuire à sa personne ou à son honneur.

La parodie, pour être admise, doit remplir une fonction critique, être une œuvre originale avoir un but de raillerie de l’œuvre parodiée, avoir un ton humoristique et n’emprunter que les éléments apparents de l’œuvre et strictement nécessaires à la caricature pour ne pas entraîner de confusion avec l’œuvre parodiée, ni la dénigrer.
»

Le Léopard attaquera

Si Le Léopard masqué semble avoir enfreint l'une des ces conditions, reste que l'éditeur n'en restera pas là : « Nous attaquerons donc Moulinsart pour mesures abusives afin de faire respecter la liberté d'expression face à un dinosaure milliardaire qui bafoue la loi », conclut-il dans son communiqué.