medias

Tintin rafle encore la mise chez Artcurial

Antoine Oury - 10.04.2017

Edition - Economie - Tintin Hergé - Tintin ventes aux enchères - Tintin Artcurial


Tintin reste plus que jamais une valeur sûre des ventes aux enchères autour de la bande dessinée : ce samedi 8 avril, la maison Artcurial proposait plusieurs dessins et albums signés Hergé, ainsi que des planches de Franquin, Pratt ou encore Olivier Ledroit et Philippe Druillet. Un hors-texte réalisé pour l'édition de 1937 de Tintin en Amérique a raflé la mise, vendu pour 753.000 €.

 

Lot 90 : Hergé (Georges Remi dit), Tintin en Amérique, encre de Chine sur papier pour le hors-texte de l’édition de 1937, avec sa mise en couleurs sur calque, vendu 753 000 € / 798 180 $ frais inclus
© Hergé/Moulinsart2017

 

Sous le marteau de François Tajan, la vente totalise 2.815.864 €/2.984.816 $, au-delà de son estimation globale, avec 82 % de lots vendus. Le prix obtenu pour le hors-texte de Tintin en Amérique démontre la stabilité du marché d'Hergé, même s'il reste inférieur au record actuel pour ce type de lot, détenu par un dessin de Tintin au Congo, vendu 770.600 € en 2015, déjà par Artcurial. 
 

« Ce hors-texte, avec sa mise en couleurs, est une pièce de musée. Artcurial détient 8 des 10 plus hauts prix pour Hergé, dont le record du monde pour une œuvre de Bande Dessinée, les pages de garde des albums de Tintin des années de 1937 à 1952 vendue aux enchères 2.654.400 € en mai 2014 » rappelle par ailleurs Éric Leroy, Expert Bandes Dessinées chez Artcurial.
 

La première partie de la vente était entièrement consacrée à l’univers du créateur de Tintin : « L’intérêt pour les albums de Tintin se maintient, avec par exemple une édition de 1930 de Tintin au pays des Soviets (lot 44) vendu 24.000 €/25.440 $, mais c’est bien entendu les originaux d’Hergé qui ont été les plus disputés » reconnaît Artcurial dans un communiqué.
 

En effet, trois autres dessins originaux (lots 95, 96 et 98), des illustrations réalisées en 1942 pour le journal Le Soir, ont eux aussi été très disputés. Ainsi, la représentation du capitaine Haddock et Tintin, publiée en juin 1942 pour annoncer la prochaine parution dans le quotidien belge du Secret de la Licorne, multiplie par 4 son estimation, à 67.600 €/71.656 $.
 

Hors Hergé, c'est André Franquin qui se distingue avec Gaston Lagaffe et un lot adjugé pour 78.000 €, talonné par une planche des Celtiques signée Hugo Pratt (62.400 €). Parmi les auteurs contemporains, les noms d'Olivier Ledroit, Philippe Druillet et Jean-Claude Mézières ont attiré les collectionneurs : probablement aidé par la sortie prochaine du film Valérian, Mézières a vu l'estimation autour de sa planche de sa série avec Pierre Christin et Évelyne Tranlé doubler pour atteindre 26.700 €.
 

Artcurial proposait également au cours de cette journée quelques lots d'auteurs américains, dont une planche signée Jay Gavin tirée du comic X-Men, adjugée pour 10.400 € alors qu'elle était estimée... autour de 500 € !