Tintin s'invite dans une conférence de presse européenne

Clément Solym - 30.09.2010

Edition - Société - Tintin - sceptre - ottokar


Tous les amateurs des aventures de Tintin apprécieront sûrement le détour. Mais il s’avère que l’on peut exercer ses fonctions de commissaire européen chargé des Affaires économiques tout en maîtrisant parfaitement la cartographie et les toponymes imaginés par Hergé.

C’est ce que vient de prouver, avec ironie et talent, Olli Rehn, commissaire finlandais lors d’une conférence de presse où il était notamment chargé d’exposer le tout dernier plan de la Commission européenne pour obliger les pays de l’UE à adopter une plus grande discipline budgétaire.


Pour expliciter les positions de l’exécutif européen, Olli Rehn a pris la parole en ces termes : « Si un Etat membre, soit la Syldavie, soit la Bordurie, ne respecte pas les recommandations de la Commission européenne (sur les déficits excessifs), nous aurions la possibilité de décider de sanctions », rapporte l’AFP.

Tous les amateurs de Tintin auront immédiatement reconnus les noms de deux états fictifs mentionnés notamment dans l’album Le Sceptre d’Ottokar. Ces deux pays ennemis chez Hergé ont ainsi ironiquement permis de prendre un exemple propre à ne froisser l’ego d’aucun membre de l’UE…Mais on ignorait que ces contrées connaissaient actuellement quelques difficultés financières…