Tolkien ne serait plus l'auteur le plus lu par les enfants britanniques

Julien Helmlinger - 27.02.2015

Edition - International - Jeunesse - enfants - Comportements de lecture - Statistiques


La dernière mouture du rapport annuel What Kids Are Reading a récemment été publiée par les analystes de chez Renaissance Learning. Dystopies et autres comédies dominent le classement 2015 des lectures les plus consommées par les enfants scolarisés au Royaume-Uni. Mais la romance dramatique The Fault in Our Stars, par John Green, arrive en tête des livres les plus lus dans le secondaire, quand Demon Dentist, signé David Walliams, domine en primaire.

 

 

 

 

À l'occasion de ce septième rapport annuel, dans le cadre duquel sont interrogés plus d'un demi-million d'enfants scolarisés au sein de plus de 2700 écoles britanniques, pour la première les livres de J.R.R. Tolkien sont absents de la liste des lectures les plus populaires auprès des enfants. Au fil des six années précédentes, ils figuraient parmi les 10 premières places, surtout chez les écoliers du secondaire.

 

Le best-seller de John Green, Nos étoiles contraires en VF, domine cette année le classement en classes du secondaire, suivi de deux romans dystopiques : Hunger Games : L'Embrasement, signé Suzanne Collins, puis Divergent, par Veronica Roth. Au top 20, toujours dans le secondaire, on retrouve 5 ouvrages de la série Mortal Instruments de Cassandra Clare, contre un seul au même classement l'an dernier.

 

Malgré tout, Tolkien, dont les scores avaient été boostés ces dernières années par la publicité de la trilogie cinématographique du Seigneur des Anneaux par Peter Jackson, resterait populaire chez certains élèves de cette classe d'âge. L'effet Hobbit pourrait donc se faire sentir par la suite, selon Renaissance Learning.

 

En classes de primaire, le classement est dominé par Demon Dentist, de David Walliams, suivi de Everything's Amazing (sort of), signé Liz Pichon, puis Harry Potter et la Chambre des Secrets, de Rowling.

 

Engouement pour les anti-héros et dystopies

 

Selon le rapport, deux catégories de lectures seraient particulièrement lues par la jeunesse britannique. Il s'agit des fantasy dystopiques, comme celles de Collins, Clare et Roth, mais également des comédies décrites comme « totalement farfelues [larger than life] » et mettant en scène des antihéros.

 

En marge de ce classement établi en fonction des affinités des élèves avec des bouquins qui peuvent être consommés sur leur temps libre, un autre a été concocté qui présente les livres les plus lus en salles de classe. The Twits and Fantastic Mr Fox, de Roald Dahl, arrive le premier en primaire, tandis que Diary of a Wimpy Kid, par Jeff Kinney domine dans le secondaire.

 

Pour approfondir la question des habitudes de lecture de la jeunesse, on peut également se tourner vers la dernière version de l'enquête bisannuelle Kids and Family Reading Report, de Scholastic et YouGov.

 

(via The Guardian)