Toni Morrison offre ses archives à Princeton, son ancien employeur

Cécile Mazin - 20.10.2014

Edition - International - Toni Morrison archives - Princeton université - documents livres papiers


Romancière et prix Nobel de littérature, Toni Morrison vient de faire don de ses archives qui trouveront leur place dans les collections de la bibliothèque de Princeton. Manuscrits et autres documents personnels de l'auteure feront pleinement partie des oeuvres préservées par l'établissement. L'annonce a été faite la semaine passée, quelques jours avant de célébrer les 83 ans de Toni.

 

 

Toni Morrison (1)

Angela Radulescu, cc by sa 2.0

 

Près de 50 mètres de documents, recherches, travaux d'écriture et autres documents liminaires à l'écriture seront confiés à l'établissement. Un gage de remerciement à l'établissement dans lequel elle a travaillé durant 17 années. Elle occupa en effet le titre de professeure d'écriture créative entre 1989 et 2006, date à laquelle elle prit sa retraite.

 

On retrouvera également dans ses archives des correspondances, des discours et quelques-unes de ses interventions en tant que conférencière. 

 

Mais Toni ne s'arrêtera pas là, puisque, désormais, ses manuscrits s'ajouteront au fil du temps, avec notamment le prochain ouvrage à paraître au printemps prochain. L'accord entre elle et l'université a été signé de sorte que Princeton deviendra le plus important réservoir de documentation sur son oeuvre.

 

« La place de Toni Morrison parmi les géants de la littérature américaine est fermement ancrée. Cette ressource extraordinaire fournira aux chercheurs et aux étudiants un aperçu sans précédent dans la vie remarquable de Toni, et des influences sur ses magnifiques oeuvres littéraires », garantit Christopher L. Eisgruber, président de l'université. 

 

Outre son Nobel, Morrison a remporté le prix Pulitzer avec son roman Beloved, en 1988.