Tony Blair boudé, Winston Churchill chouchouté : Sacrés Français !

Clément Solym - 03.12.2010

Edition - Les maisons - churchill - blair - gaulle


Ces Anglais que l'on aime détester, viennent de nous envahir, sans passer par les Alpes, ce qui manque cruellement d'originalité, mais plutôt par les librairies et la traduction de deux ouvrages de mémoires. Sauf que la résistance s'est organisée...

Ainsi, Winston Churchill, l'homme qui ne pouvait pas vraiment voir De Gaulle en peinture (« Un homme d'une ambition insensée », avait-il dit à propos du général...), et dont il se méfiait farouchement, n'aura pas marqué par ces désagréables remarques l'esprit de nos concitoyens...

En effet, les Mémoires de guerre, dont le premier tome a été republié par les éditions Tallandier, en décembre 2009, d'après une nouvelle traduction de François Kersaudy. Il s'agit là du premier tome, qui s'est écoulé à 48.000 exemplaires, alors que le second, paru en octobre, a été vendu à 33.000 ex, relate l'AFP.

En outre, François Kersaudy a également publié une biographie de Winston, l'homme au cigare, qui, depuis 2000 (première édition), s'est écoulée à 50.000 ex.

Tout cela pour dire que les mémoires de Tony Blair, parues chez Albin Michel en septembre, se sont vendues à 40.000 ex.

Mais c'est bien connu, chez nous autres, mangeurs de grenouilles, on ne sait pas que dans le cochon, tout est bon.

Ah, si pourtant...