Tony Parsons : écrire dans un aéroport

Clément Solym - 11.08.2011

Edition - Société - tony - parsons - aéroport


L'écrivain britannique Tony Parsons est accueilli en résidence par l'aéroport d'Hearthrow à Londres.

Succédant à Alain de Botton, qui en 2009 avait passé quelques jours dans l'aéroport londonien (notre actualitté), Parsons va s'installer en plein coeur du terminal et observer la foule dans l'espoir d'y trouver l'inspiration.


L'aéroport avait lancé cette initiative il y a deux ans, dans le but de se faire un peu de publicité après plusieurs scandales à propos de problèmes techniques et de retards à répétition. Alain de Botton était parvenu à redorer un tant soit peu leur blason avec son ouvrage Une semaine à l'aéroport, savant mélange de fiction, de poésie et de philosophie sous forme de journal intime.

Parsons est enthousiasmé par cette idée et ravi d'avoir l'opportunité d'y participer. L'auteur d'Un homme et son fils a déclaré à l'AFP que les aéroports étaient pour lui « une porte d'embarquement vers l'aventure ». Voilà qui est prometteur quant aux récits qui naitront de cette expérience.

D'ores et déjà, Parsons s'est mis au travail, interrogeant les travailleurs de l'aéroport (hôtesses, pilotes, agents d'entretien...) tout comme les voyageurs pour trouver des idées originales. L'écrivain a commencé à composer un recueil de nouvelles qui devrait s'intituler Departures et être distribué gratuitement aux voyageurs de l'aéroport dès sa publication. (via Le Magazine Littéraire)