Tony Potter désapprouve la mise en place de la TVA sur les livres jeunesse

Clément Solym - 19.03.2010

Edition - Economie - Tony - Potter - désapprouve


L'éditeur indépendant Tony Potter s'élève contre une nouvelle législation européenne qui pourrait sceller le sort de certains livres jeunesse. Potter a mené une longue action en justice au sujet de la classification des nouveautés jeunesse.

L'éditeur anglais a déclaré : « Je crois qu'il s'agit de la face immergée de l'iceberg. Cette loi ne permet pas de faire la différence entre des jouets et des livres. »

M. Potter pense que chaque livre jeunesse enrichi peut être touché par la TVA. « Il me semble que cette taxe pénalise l'apprentissage de la lecture », a-t-il ajouté.


Tony Potter avait gagné une procédure en appel contre la société HM Revenue & Customs. Une décision de l'UE a donc fixé un nouveau taux de TVA sur les livres jeunesse depuis le 15 Mars.

Potter a dit qu'il espérait que de nombreux éditeurs pour enfants allaient se pencher sur cette affaire et saisir la la Cour de justice européenne, la seule juridiction susceptible de réviser cette loi.