Top Chef redémarre, quelques lectures gourmandes avant l'addiction

Fred Ricou - 29.01.2018

Edition - Critiques - Cuisine livre chef - cuisine bd chef - biographie chef cuisine


La cuisine française est de plus en plus observée à la loupe et, si les émissions de télé culinaires qui ont mis de nombreux jeunes chefs en avant, font moins recette qu'il y a une petite dizaine d'années, celle-ci est toujours très présente. Mercredi 31 janvier, c'est le retour de la saison 9 de Top Chef sur M6 et comme une nouveauté n'arrive jamais seule, voici une petite sélection de gourmandises littéraires.



 
Si Benoît Peeters, spécialiste incontournable de Tintin et d'Hergé, l'auteur, scénariste (entre autres des Cités Obscures), critiqu, éditeur, et même directeur de la maison d'édition indépendante Les Impressions Nouvelles est également un amateur confirmé de gastronomie. Vers la fin des années 70, il découvre la très grande cuisine avec une visite presque par hasard chez les frères Troisgros à Rouanne. Sacré « meilleur restaurant du monde » par le journaliste Christian Gault, la fameuse recette du « Saumon à l'oseille » fait découvrir au jeune vingtenaire des trésors culinaires exceptionnels et une envie de découvrir la fameuse « nouvelle cuisine », avec une curiosité et un engagement aussi forts que ceux qu'il déploie pour ses études littéraires.
 
Ancien élève de Roland Barthes au collège de France, Benoit Peeters va se passionner pour cette cuisine, très loin de celle dite « ménagère », jusqu'à tenter de devenir cuisinier à domicile. Si les grands chefs sont souvent de grands intellectuels qui remettent en question continuellement la cuisine, Benoit Peeters va sentir en lui une profonde proximité avec eux, et même s'il sait qu'il ne pourra jamais devenir leur égal, l'intellectuel restera et reste toujours un très grand gourmet.
 
Comme un Chef raconte donc cette période de la vie de Benoît Peeters, à la manière d'une autobiographie gourmande. Sur le mode du roman graphique, c'est avec Aurélia Aurita (l'auteure illustratrice de Fraise et Chocolat) que cette histoire prend une tournure qui n'aurait pas déplu à François Truffaut, en noir et blanc, où seuls les plats sont en couleur.
 
À la fois fascinante autobiographie, récit de la passion pour la grande cuisine de l'auteur, mais également histoire avec un grand H de la nouvelle cuisine - les noms de Troigros, Guérard, Peyrot ou encore le regretté chef belge Willy Slawinski font résonner le cœur et l'estomac des grands gourmands de façon extraordinaire – Comme un Chef est un magnifique livre que tout gourmet amateur se doit d'avoir dans sa bibliothèque.
 
 ********

Autre genre, mais tout aussi graphique, et là nous sommes plus dans une bande dessinée classique, Étoilé – T1 – Hors d'œuvre de Fanny Desmarès, Delphine Lehericey et Luc Brahy montre l'envers du décor d'un jeune chef devenu icône médiatique suite à un concours culinaire qu'il perd en finale. Cinq ans plus tard, Samuel Lejeune, est un peu oublié de tous et particulièrement du public, quand il fait la rencontre de la belle et troublante Paula Balta, jeune œnologue, prête à tout pour venger son père, un chef renommé, plongé dans le coma depuis plusieurs mois.
 
Si l'histoire est certes un peu caricaturale, ce premier tome d'Étoilé n'est pas inintéressant et se lit plutôt facilement. Comme on dit pour les romans, c'est un bon page-turner et au bout des cinq-six premières pages, la sauce commence à prendre et l'on se laisse aller à un certain plaisir de lecture à suivre ces deux êtres épris de revanche sur la vie. Si le sous-titre est Hors-d'œuvre, on peut s'attendre peut-être à 4-5 autres volumes, EntréePlatDessertsMignardises et peut-être même un Café et l'addition.
 
C'est en réalisant un documentaire pour la RTBF autour d'une jeune femme cheffe que Delphine Lehericey, l'une des deux scénaristes, a eu l'idée de cette bande dessinée. 
 
********
 

Paul Bocuse, qui vient de nous quitter, n’a jamais installé un restaurant à Paris. Il considérait Lyon comme la véritable capitale. Longtemps nommée « La capitale gastronomique du monde », Lyon, avant Bocuse, était dominée par les restaurants des Mères dont la Mère Brazier (dont il a été l’apprenti quand il avait 20 ans…) était la plus importante représentante, du moins celle dont les gourmets se souviendront encore dans une centaine d’années.

 

Dans ce roman mi-fiction / mi-enquête, Mangées, aux éditions Sabine Wespieser, Catherine Simon nous raconte non pas l’Histoire, mais « Une histoire des Mères Lyonnaises », où son personnage Étienne Augoyard, journaliste, part enquêter à Lyon, sa ville natale, pour faire un article original sur Les mères Lyonnaises. Autant, l’on sait beaucoup de choses sur ces truculentes personnes, autant Étienne Augoyard veut justement chercher et mettre en avant ce que l’on sait moins. D’ou venaient-elles ? Comment ont-elles découvert ce potentiel culinaire ? Comment se sont-elles débrouillées pendant la guerre pour faire tourner leurs restaurants ?  Le journaliste est « aidé » par Monica Jaguet, une photographe avec qui il n’a que 10 jours pour boucler le sujet.

 

Auteure mais également ancienne journaliste, Catherine Simon nous sert, avec Mangées, un véritable « making-of » de l’article que doit écrire le personnage, mais aussi un fantastique documentaire pour le lecteur, un tant soit peu curieux, sur ces femmes d’exception qui sont, en grande partie, à l’origine de la gastronomie française moderne et de sa reconnaissance dans le monde.

 

La Génie, Marie-Thé Mora, Eugénie Brazier, Léa Bidaut ou encore Paule Castaing, et Fernande Gache, toutes ses femmes ne cuisinaient pas, mais « faisaient à manger » pour une clientèle affamée toujours plus nombreuse. Certaines sont devenues des célébrités dans le « grand monde », certaines, même, se sont retrouvées étoilées au Guide Michelin. On faisait des kilomètres pour venir déguster leur cuisine, à l’époque.

 

Mangées est véritablement un bel hommage que propose Catherine Simon avec ce livre fascinant.


Benoît Peeters & Aurélia Aurita - Comme un chef - Casterman - 18,95 € - 9782203146754
Fanny Desmarès, Delphine Lehericey et Luc Brahy - Étoilé T.1 - Dupuis - 14,50 € - 9782800174556
Catherine Simon - Mangées - Ed. Sabine Wespieser - 21 € - 9782848052816




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.