Toronto : malgré l’annulation du retrait des livres en français, les inquiétudes persistent

Camille Cado - 22.01.2020

Edition - International - bibliothèque culture francophone - livres francophones Canada - bibliothèques publiques Toronto


Alors que la décision du retrait de plusieurs milliers d’ouvrages francophones des étagères et plateformes de prêts du réseau de bibliothèques publiques de Toronto (Canada) a récemment été annulée, les inquiétudes subsistent sur l’avenir des collections francophones de la Bibliothèque. 

Toronto Reference Library, The City of Toronto CC BY 2.0

 
Pour rappel, le réseau de bibliothèques publiques de Toronto (Canada) s’apprêtait à retirer 26.000 livres francophones de ses étagères et plateformes de prêt à cause du faible taux d’emprunts des titres en question. La ministre de la Francophonie Mélanie Joly, la ministre des Affaires francophones de l’Ontario Caroline Mulroney, ainsi que le maire de Toronto John Tory s’étaient ensuite concertés pour finalement revenir sur la décision. 

L’institution a rapidement fait volte-face, affirmant qu’il s’agissait maintenant d’augmenter son offre d’ouvrages en français et que le budget pour les collections francophones sera doublé. Mais voilà, cela n’a pas suffi à rassurer les organisations telles que l’ACFO-Toronto, bien au contraire. 

En effet, l’organisme, qui œuvre pour faire valoir les droits de la communauté francophone, s’inquiète désormais de ce projet de « consolidation » des collections francophones annoncé par Ana-Maria Critchley, porte-parole des bibliothèques publiques de Toronto.

« Nous allons aussi doubler le budget pour les collections [francophones] pour l’achat de nouveaux livres. Nous voulons offrir les livres que la communauté désire » avait-elle maintenu le 10 janvier. « Notre organisation va consolider les petites collections en français pour bâtir au sein de plusieurs bibliothèques de plus grandes collections. »
 

Une consolidation des collections au bénéfice de certaines bibliothèques


Si le nouveau programme pouvait s’avérer enthousiasmant, ACFO-Toronto pointe de nouvelles problématiques : un manque de diversité qui pourrait toucher le réseau de bibliothèques publiques de la ville et une concentration des collections au profit de quelques grands établissements. Notamment parce que le nombre de succursales est en baisse. Si à ce jour, 83 existent pour les collections enfants et 42 pour les adultes, ces chiffres chuteront respectivement à 74 et 24 cette année, relate L’Express.

« Les collections de romans pour adolescents vont être rapatriées dans un seul endroit, ce qui va à l’encontre du travail des bibliothèques pour promouvoir la lecture pour tous les âges », déplore l’organisation en citant Céline Marcoux-Hamade, qui fut responsable des services en français dans les bibliothèques de Toronto de 2004 à 2018.

« Par exemple, la bibliothèque devrait arrêter la fermeture de collection de langue française dans ses succursales et ne devrait pas fermer toutes les collections de bandes dessinées pour ne les laisser qu’à la bibliothèque de North York Central », déclare à son tour Serge Paul, président de l’Association torontoise des communautés francophones de l’Ontario.

Et d’ajouter : « J’espère que la bibliothèque attendra le résultat des consultations promises avant d’apporter des changements importants » et que « la Bibliothèque publique de Toronto continuera de travailler avec la communauté francophone et les francophiles pour créer un système qui répond véritablement à leurs besoins ».
 

Francophonie : Une librairie en ligne
pallie le manque de visibilité des auteurs


Céline Marcoux-Hamade, qui a donc été spécialiste des services en français à la Bibliothèque publique de Toronto pendant 14 ans, viendra livrer ses inquiétudes ainsi que ces recommandations au Comité consultatif des Affraires francophones de Toronto le 11 février prochain, a indiqué le président de l’ACFO-Toronto.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.