Tout va mieux pour HarperCollins : l'ebooks explose à 250 %

Clément Solym - 05.08.2010

Edition - Economie - harpercollins - croissance - ebooks


Après une année 2009 désastreuse, qui a vu les profits et ventes de la maison d’édition s’écrouler, et une restructuration de la boîte, HarperCollins vient d’annoncer un bilan particulièrement brillant cette année.

De 17 millions de dollars de profits en 2009 à 88 millions cette année ! La maison d’édition est définitivement sortie du marasme où elle avait plongé durant la crise financière, comme une partie du secteur.

Brian Murray, chef de l’exécutif pour HarperCollins US : « Nous sommes content de nos gains cette année, car ils ont largement dépassé nos prévisions dans un marché stimulant encore en transition (…) toutes les divisions ont progressé, particulièrement les livres adultes et enfants bien au dessus de nos attentes ».

À la base de cette réussite, en plus de la restructuration de l’année précédente, le livre de l’ancienne candidate républicaine à la vice-présidence, Sarah Palin, Devenir rebelle : une vie à l’américaine (Going Rogue). Mais aussi Pirate Latitudes de Michael Crichton (œuvre posthume) et Le Journal de Carrie (The Carrie Diaries) de Candace Bushnell.

En un an, HarperCollins a aussi augmenté ses ventes d’e-books par 250 %. Brian Murray l’explique : « Comme la base de lecteurs e-books grossit, la distribution augmente autour du monde, et de nouveaux acteurs entrent dans le marché. » Et selon lui, « HarperCollins continue de se repositionner pour rencontrer le marché numérique émergent ».

HarperCollins n’est pas la seule maison d’édition à se relever Outre Atlantique, puisque Simon & Schuster a aussi déclaré un très bon bilan annuel. Mais HarperCollins compte continuer à aller de l’avant, en publiant le prochain livre de sa poule aux œufs d’or, Sarah Palin : America by Heart : Reflections on Family, Faith and Flag.